BFMTV

Miyazaki: le studio Ghibli suspend la production de films

Hayao Miyazaki est le mythique cofondateur du studio Ghibli, pour lequel il a réalisé, entre autres, "Ponyo sur la falaise".

Hayao Miyazaki est le mythique cofondateur du studio Ghibli, pour lequel il a réalisé, entre autres, "Ponyo sur la falaise". - -

Quelques mois après le départ à la retraite du père du "Voyage de Chihiro", et après l’échec commercial du "Conte de Kaguya", le studio d’animation japonais arrête, pour une durée indéterminée, de produire des films.

La question se posait depuis maintenant plusieurs mois: comment le mythique studio Ghibli pouvait-il survivre, après la retraite de Hayao Miyazaki, l’un de ses deux créateurs, et plus célèbre représentant? Moins d’un an après la sortie au cinéma de Le Vent se lève, ultime réalisation du maître japonais des films d’animation, la firme nippone a annoncé qu’elle mettait en "pause" la production de longs-métrages. Pas une fin en soi, donc, mais indéniablement une mauvaise nouvelle.

C’est Toshio Suzuki, le producteur historique de la société, qui a annoncé ce dimanche soir, à la télévision japonaise, la mise en suspens des productions. Une mesure, a priori, temporaire, qui devrait s’accompagner par un "remaniement" de l’entreprise. Mais qui pourrait conduire au démantèlement pur et simple des studios, selon le pire des scénarios. "Il n’est pas possible de pouvoir continuer à produire des films pour toujours", a ainsi déploré Toshio Suzuki, qui serait lui aussi en partance vers la retraite. "Cependant, nous allons prendre une brève pause pour voir quelle direction nous allons suivre", a-t-il toutefois tempéré.

La fin de l'époque Hayao Miyazaki

Si en l’état une part d’activité va être conservée pour assurer la seconde vie des œuvres déjà produites, plus aucun film ne s’apprête à sortir de ce studio devenu mythique au fil des années. Des clips vidéo et des publicités continueront cependant à être produits, via le département "Monoma" de la boîte.

Le Château dans le ciel, Porco Rosso, Princesse Mononoké. Tous les plus grands succès de Ghibli sont liés au nom d’Hayao Miyazaki. Véritable orfèvre de l’animation, le Japonais, 73 ans, a porté au plus haut les couleurs de son studio avec Le Voyage de Chihiro, en 2001, qui reste, à ce jour, le plus grand succès de l’histoire du cinéma japonais. Rien ne peut dire, pour l’heure, si la firme est réellement condamnée. Mais si elle souhaite survivre, elle devra sans faute trouver un successeur, digne de ce nom, à l’illustre retraité.

Un dernier échec au box-office

Si Isao Takahata, qui a cofondé le studio Ghibli avec Miyazaki, est toujours en activité, son rythme de production n’est pas assez soutenu comparé à son ancien collègue. En effet, près de 15 ans se sont écoulés entre Mes voisins les Yamada, et Le Conte de la princesse Kaguya, sorti en juin dernier sur les écrans en France. Une dernière réalisation qui s’est conclue par un échec au box-office. De quoi compliquer encore un peu plus "l’après Miyazaki".

L’arrivée cet été sur les écrans japonais de Quand Marnie était là, réalisé par Hiromasa Yonebayashi, n’a pas réussi à inverser la tendance.

Jérémy Maccaud