BFMTV

Lisa Kudrow, le retour de l'éternelle "Friend"

Lisa Kudrow à Beverly Hills, le 17  février 2017

Lisa Kudrow à Beverly Hills, le 17 février 2017 - Chris Delmas - AFP

L'actrice Lisa Kudrow, qui a incarné Phoebe Buffay dans Friends pendant 10 ans, prête sa voix à une mère de famille dans le prochain dessin animé de Dreamworks, Baby Boss.

Elle a beau avoir quitté le rôle il y 13 ans et avoir incarné d'autres personnages, celui de Phoebe Buffay dans Friends lui colle à la peau. Pour tous les fans de la série, Lisa Kudrow reste pour toujours la sympathique masseuse écervelée, guitariste folk à ses heures, interprète de Tu pues le chat

Préparez-vous à prendre un coup de vieux, parce qu'il y a déjà 18 ans que des dizaines de millions de téléspectateurs ont vu Phoebe, interprétée par Lisa Kudrow, mettre au monde des triplés. C'était au cours de la quatrième saison: le personnage avait joué la mère-porteuse pour son frère afin d'adapter le scénario à sa réelle grossesse. Aujourd'hui, Julian, le vrai fils de l'actrice, né quelques mois avant la diffusion de cet épisode, se prépare à entrer à l'université. 

Espion dans un corps de bébé

Friends, série culte diffusée à la télévision de 1994 à 2004, a gagné des dizaines de prix et atteint une célébrité mondiale avec Lisa Kudrow et ses partenaires à l'écran, Jennifer Aniston, Matt LeBlanc, David Schwimmer, Courteney Cox et Matthew Perry.

La Californienne de 53 ans, mariée à un publicitaire français depuis 1995, a depuis joué dans une vingtaine de films et de séries télévisées, et elle revient avec une histoire de bébé dans le dernier film d'animation de DreamWorks, Baby Boss, où elle prête sa voix à une mère de famille dans cette histoire qui se penche sur les défis de la parentalité.

"A chaque fois que je joue une mère, j'essaie de m'inspirer de ma propre expérience de mère. Certaines vérités sont assez universelles", raconte l'actrice.

Dans Baby Boss, elle joue la maman d'un bébé pas comme les autres, qui porte costume et attaché-case et s'avère être un espion bien adulte, dans un corps de bébé.

Le scénario peut sembler loufoque mais l'histoire se penche sur des thèmes bien réels, quand un enfant unique voit débarquer un "imposteur", petit frère ou petite soeur, qui monopolise l'amour et l'attention de ses parents.

Lisa Kudrow elle-même a sérieusement perturbé l'ordonnancement de sa famille quand elle est née six ans après ses frère et soeur. Aujourd'hui elle rit à l'idée d'avoir été elle-même "manipulatrice" étant bébé, mais admet avoir cherché un traitement de faveur à la maison.

Diplômée en biologie

"Je pense que j'ai vu très tôt que si j'embêtais mon frère et ma soeur, j'aurais juste à répéter ce que mes parents disaient: 'Je suis juste petite, je ne sais pas...'", reprend l'actrice.

Issue d'une famille d'immigrants juifs ayant fui l'Union soviétique, elle est diplômée en biologie et a commencé à suivre les pas de ses aînés en se lançant dans la recherche spécialisée dans les maux de tête (son père était docteur spécialisé dans ce domaine et son frère est neurologue). Elle a bifurqué vers une carrière d'actrice grâce à un ami de la famille. Après du théâtre d'improvisation et quelques petits rôles, elle a décroché celui de la serveuse bizarre Ursula Buffay, dans la série comique Dingue de toi.

Lisa Kudrow a repris ce rôle dans Friends, interprétant la sympathique Phoebe, la soeur jumelle de Ursula. Il lui a valu six nominations aux Emmy Awards, récompense qu'elle a remportée en 1998. Elle a ensuite obtenu plusieurs grands rôles dans Sexe et autres complications ou Mafia Blues, mais elle a dû faire face à un dilemme auquel moins d'acteur hommes font face: trouver un équilibre entre sa carrière et sa vie de mère de famille.

Un million de dollars par épisode

La comédienne avoue qu'il a fallu attendre que son fils ait 9 ans pour qu'elle se rende compte qu'elle devait lever le pied et réduire les tournages. Elle avait commencé payée 13.500 dollars par épisode dans Friends, mais après cinq renégociations de contrat, elle est devenue une des actrices les mieux rémunérées à Hollywood, recevant comme ses cinq compères sur la série 1 million de dollars par épisode.

Ces revenus lui ont offert le luxe de pouvoir choisir ensuite ses rôles, avec une nette préférence pour les personnages intéressants par leur étrangeté et leur manque d'assurance, comme dans les séries Mon comeback ou Web Therapy.

M. R. avec AFP