BFMTV

Les Crevettes Pailletées réalise le 5e meilleur démarrage de l’année pour un film français

Les Crevettes pailletées

Les Crevettes pailletées - Copyright Thibault Grabherr

Le film talonne des blockbusters comme Nous finirons ensemble, Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu?, Nicky Larson et Tanguy, le retour.

La comédie Les Crevette pailletées, récompensée par le prix spécial du jury 2019 du Festival de L'Alpe-d'Huez, réalise un démarrage en trombe. Ce touchant feel good movie inspiré d'une véritable équipe gay de water-polo réalise le cinquième meilleur démarrage de l’année pour un film français, selon les chiffres de CBO box-office

Avec 83.629 entrées le premier jour (dont 9.206 en avant-première), le film réalisé par Cédric Le Gallo et Maxime Govare talonne des blockbusters comme Nous finirons ensemble de Guillaume Canet, Qu'est-ce qu'on a encore fait au Bon Dieu?, Nicky Larson et Tanguy, le retour.

Des clichés assumés

Porté par Alban Lenoir, Les Crevette pailletées met en scène un champion de natation condamné par sa fédération après des propos homophobes à entraîner une équipe de water-polo gay, davantage motivée par la fête que par les Gay Games, la plus grande compétition sportive homosexuelle. Il voit alors bousculer ses repères, ses jugements et ses idées reçues.

Le film reprend volontairement les codes d'un film culte gay à succès, Priscilla Folle du désert (1995), qui raconte le parcours de trois drag queens traversant l'Australie en bus. Les comédiens incarnent des clichés assumés, y compris celui du militant gay lesbophobe. Inévitablement, le film fait penser également au Grand Bain, de Gilles Lellouche, comédie humaniste qui a marqué 2018.

Jérôme Lachasse avec AFP