BFMTV

Les adieux de Daniel Craig à James Bond: "J'ai aimé chaque seconde de ces films"

Daniel Craig sur l'affiche de "No time to die", le prochain "James Bond"

Daniel Craig sur l'affiche de "No time to die", le prochain "James Bond" - MGM

A quelques semaines de la sortie de "No time to die", le dernier James Bond avec Daniel Craig, une séquence remontant à la fin du tournage en 2019, ressurgit sur les réseaux sociaux. L'acteur y fait ses adieux à l'équipe.

La vidéo a surgi sur les réseaux vendredi, mais remonte à la fin du tournage de No time to die, le dernier James Bond, en octobre 2019. La vidéo a déjà été vue plus de 2 millions de fois. On y voit un Daniel Craig très ému, livrer un discours d'adieu à l'équipe du film. Un adieu d'autant plus définitif qu'il s'agit pour l'acteur britannique du tout dernier film dans la peau de l'espion.

"L'un des plus grands honneurs de ma vie"

Vêtu du célèbre smoking de James Bond, Daniel Craig s'adresse à l'équipe de No time to die (Mourir peut attendre).

"Beaucoup de gens [sur ce plateau] ont travaillé avec moi sur les cinq films, et je sais qu'il y a eu beaucoup de choses dites sur ce que je pense de ces films, peu importe. Mais j'ai aimé chaque seconde de ces films et spécialement celui-là, parce que chaque matin en me levant, j'avais la chance de travailler avec vous. Et ça a été l'un des plus grands honneurs de ma vie.

Il y a eu beaucoup de spéculations, avant le tournage de ce dernier James Bond. Daniel Craig allait-il reprendre le rôle une cinquième fois, après Casino Royale, Quantum of Solace, Skyfall et Spectre? Si dès sa première collaboration, les producteurs avaient annoncé que Daniel Craig avait signé pour cinq Bond, l'acteur avait semblé se faire prier pour accepter un dernier vodka martini.

"Je préférerais me trancher les veines"

En octobre 2015, après la sortie de 007 Spectre, il avait ainsi déclaré au magazine Time Out, qui lui demandait s'il était partant pour une suite:

"Je préférerais casser un verre et me trancher les veines avec. J’ai eu ma dose. Tout ce que je veux, c’est passer à autre chose". Ajoutant cependant plus prudemment, qu'il en avait fini avec Bond pour "au moins un an ou deux" et que s'il acceptait de refaire un James Bond, ce serait "uniquement pour l'argent".

Il faut dire que le tournage de Spectre avait été émaillé d'accidents. Deux personnes avaient été blessées lors d'une cascade dans les Alpes autrichiennes et Daniel Craig s'était lui-même blessé au genou.

Mais ce n'est rien à côté du tournage cataclysmique de No time to die, marqué par une malchance rare, de l'écriture du scénario à la promotion, en passant par le tournage. Le fim a enchaîné les revers, les retards et accidents plus ou moins graves. C'est donc non seulement avec émotion, mais aussi sans doute un certain soulagement que Daniel Craig remet le smoking de l'espion en jeu.

Magali Rangin