BFMTV

Kill Bill: Tarantino "regrette" d'avoir fait tourner à Uma Thurman ses propres cascades

Uma Thurman et Quentin Tarantino au festival de Cannes, en 2014.

Uma Thurman et Quentin Tarantino au festival de Cannes, en 2014. - Valéry Hache - AFP

Victime collatérale du règlement de compte d'Uma Thurman avec Harvey Weinstein, Quentin Tarantino a regretté d'avoir poussé l'actrice à réaliser des scènes dangereuses sur le tournage de Kill Bill.

"Je suis coupable de l'avoir mis dans cette voiture". Quentin Tarantino a exprimé des regrets après le témoignage à charge de l'actrice Uma Thurman, dans les colonnes du New York Times vendredi.

Dans un article intitulé "Voilà pourquoi Uma est en colère", l'héroïne de Pulp Fiction et Kill Bill, règle ses comptes avec le producteur des deux films, Harvey Weinstein, révélant notamment qu'il avait essayé de lui sauter dessus. Mais aussi avec Quentin Tarantino, à qui elle reproche les conditions de tournage de Kill Bill: Vol.2, sorti en 2004. Et notamment un accident de voiture.

"Le plus grand regret de ma vie"

C'est à ce sujet que Quentin Tarantino a exprimé ses regrets dans le magazine Deadline, lundi, assurant qu'avoir fait monter l'actrice dans cette voiture et faire cette cascade était "le plus grand regret de (sa) vie".

En revanche, le réalisateur est assez fâché que les accusations de harcèlement sexuel à l'encontre de Harvey Weinstein, aient été associées à l'histoire de ce tournage et à son nom.

Dans le New York Times, Uma Thurman raconte que Tarantino a mis du temps à prendre au sérieux le récit de son agression. Ce n'est qu'en 2001, lorsqu'elle a insisté, dérangée par la présence de Weinstein lors du Festival de Cannes, que le cinéaste a réalisé la gravité des faits reprochés à son producteur. "Il a compris, il a parlé à Harvey".

"Elle a quasiment été tuée"

L'actrice a posté sur Instagram une vidéo du tournage de Kill Bill: Vol. 2, pour illustrer son propos. Des images choc qui montrent la violence de l'accident et l'actrice, inerte, secourue et réconfortée par l'équipe et Tarantino lui-même.

Refusant de faire appel à une cascadeuse, Tarantino avait forcé sa star à conduire une voiture, à toute vitesse. Uma Thurman avait eu un violent accident, et cru perdre l'usage de ses jambes. "On a eu une énorme engueulade, je l'ai accusé d'essayer de me tuer", expliquait-elle au New York Times.

L'ironie de l'histoire, comme l'évoque Quentin Tarantino dans son mea culpa auprès de Deadline, c'est que l'actrice avait tourné auparavant des scènes bien plus dangereuses et qu'elle n'avait jamais été blessée. "Et là, les quatre derniers jours de tournage, dans ce qui devait être une simple scène de conduite, elle a quasiment été tuée".

Magali Rangin