BFMTV

Juste la fin du monde: Dolan réalise son meilleur démarrage en France

Juste la fin du monde

Juste la fin du monde - Sons of Manual / MK2 Productions / Téléfilm Canada

Le réalisateur canadien a attiré 405.031 spectateurs dans les salles françaises en l'espace d'une semaine. Un nombre en hausse par rapport à son dernier film, Mommy.

Xavier Dolan fait un pied de nez à la critique. Majoritairement descendu par la presse avant la sortie de son nouveau film, Juste la fin du monde, le réalisateur canadien démarre très fort dans les salles obscures françaises.

Une semaine après sa sortie, le film porté par un casting cinq étoiles (Nathalie Baye, Vincent Cassel, Gaspard Ulliel, Léa Seydoux et Marion Cotillard), a attiré 405.031 curieux. Un score supérieur au nombre d'entrées obtenues par le cinquième long-métrage Mommy en 2014 (340.171 entrée en une semaine) et le meilleur score du prodige québécois dans l'Hexagone pour une première semaine.

La Croisette divisée à Cannes

Lors de sa présentation au dernier Festival de Cannes, où il avait reçu le Grand Prix du Jury, le film avait divisé la Croisette. Parmi les détracteurs, Première évoquait "la vieille rancune recuite et servie tiède comme dans un film français (très) moyen". Pour Le Hollywood Reporter, "Malheureusement, Juste la fin du monde va probablement mettre d'accord les pro et les anti Dolan: ce n'est pas très bon". L'AFP notait pour sa part que "le huis clos asphyxiant d'une heure et demie où tout le monde parle, hurle en même temps sur fond de musique tonitruante, n'a que quelques rares moments de respiration".

Adaptée d’une pièce de théâtre écrite par Jean-Luc Lagarce, l’œuvre raconte le retour d’un jeune auteur nommé Louis qui revient dans son village natal après 12 ans d’absence, pour annoncer aux sien sa mort prochaine.

Romain Iriarte