BFMTV

Jean-Paul Rouve et Olivier Baroux contraints de réécrire Les Tuche 4 à cause du coronavirus

Les Tuche 3

Les Tuche 3 - Pathé

Olivier Baroux et Jean-Paul Rouve ont été obligés de réécrire les scènes des Tuche 4 qui leur restaient à tourner afin de respecter les mesures de distanciation sociale.

Il y a deux ans, Les Tuche 3 semblait avoir anticipé la crise des gilets jaunes. Cette année, la tendance s'inverse. Contraints d'interrompre le tournage du quatrième volet de la franchise en raison de la pandémie de coronavirus, Olivier Baroux et Jean-Paul Rouve ont été obligés de réécrire les scènes qui leur restaient à tourner afin de respecter les mesures de distanciation sociale.

"On a pas mal (discuté) avec Olivier Baroux pour réécrire des scènes, parce qu'on espère tourner en juin, on croise les doigts, mais en supprimant des scènes. On en avait avec beaucoup de figurants, genre 100 personnes. Cela ne sera pas possible, donc on est en train de réécrire. Ça, c'est du boulot", a expliqué Jean-Paul Rouve sur Europe 1

"Les Tuche confiné, une bonne idée"

Après la politique (Les Tuche 3) et la surconsommation (Les Tuche 4, en décembre au cinéma), la pandémie de coronavirus inspirera-t-elle les scénaristes pour un éventuel cinquième volet mettant en scène des Tuche confinés?

"C'est une bonne idée", répond Jean-Paul Rouve. "On aime tellement les Tuche qu'on espère continuer. Donc on note un peu tout, tous les moments de vie de la société, et dès qu'il y a des thèmes de société, ça nous intéresse forcément".

Il restait à l'équipe du film trois semaines de tournage en extérieur, dans l’Oise et l’ouest parisien, quand la décision a été prise d'interrompre les activités. "Nous avons d’ores et déjà convenu avec l’équipe technique et les acteurs d’une reprise éventuelle du tournage soit en mai, soit en juin, soit en juillet", avait indiqué Olivier Baroux en mars dernier au Monde.

Jérôme Lachasse