BFMTV

Festival de Cannes: Jacques Audiard remporte la Palme d'or

Jacques Audiard.

Jacques Audiard. - Valery Hache - AFP

Le jury du festival de Cannes a fini de délibérer, place désormais au palmarès. Et les résultats ont fait la part belle à la France.

Le festival de Cannes est déjà terminé. Mais avant de quitter la croisette, le gratin du cinéma mondial avait rendez-vous une dernière fois au palais des festivals pour assister à la cérémonie de clôture, et connaître le palmarès tant attendu. BFMTV.com vous a fait vivre la soirée en direct qui a vu la France plébiscitée par le jury.

20h05 - La Palme d'or revient à Jacques Audiard pour Dheepan

Et encore un Français primé. Le réalisateur Jacques Audiard reçoit la fameuse Palme d'or pour son film Dheepan. Le septième film du réalisateur retrace le parcours d'un réfugié tamoul en France confronté à la vie quotidienne dans une cité.

Jacques Audiard a déjà reçu le Prix du meilleur scénario en 1996 pour Un héros très discret, le Grand prix du jury en 2009 pour Un Prophète et sélectionné en 2012 pour De rouille et d'os.

20h - Le Grand Prix est remis à Laszlo Nemes pour Le Fils de Saul

Le réalisateur hongrois reçoit des mains de Mads Mikkelsen le Grand Prix pour son film Le Fils de Saul.

Ce long-métrage choc sur la Shoah met en scène un juif forcé de participer à la Solution finale en travaillant dans les chambres à gaz.

19h58 - Le prix de la mise en scène décerné à Hou Hsiao-hsien

Le réalisateur taïwanais reçoit le prix de la mise en scène pour The Assassin. "C'est la 7e fois que je viens à Cannes", rappelle le réalisateur. "C'est difficile de faire des films d'auteur, de trouver des financements", détaille Hou Hsiao-hsien, qui remercie toute son équipe.

Le film sortira en salles le 6 janvier 2016.

Vincent Lindon.
Vincent Lindon. © Anne-Christine Poujoulat - AFP

19h50 - Le prix d'interprétation masculine remis à Vincent Lindon

Vincent Lindon a reçu le prix d'interprétation masculine pour son rôle dans La Loi du Marché de Stéphane Brizé. Très ému, au bord des larmes, l'acteur a embrassé l'ensemble des membres du jury avant son discours. Le public est débout, les applaudissements sont nourris.

"C'est la première fois de ma vie que je reçois un prix", débute Vincent Lindon, saluant le "message politique" lancé par les responsables du festival qui ont sélectionné La Loi du Marché. "Je dédie ce prix aux citoyens laissés pour compte et aux acteurs sans qui je ne serai pas là", lance l'acteur, s'interrompant à plusieurs reprises débordé par l'émotion. Puis rend hommage à Stéphane Brizé: "C'est mon réalisateur mais je vous le prête. Merci de m'avoir choisi il y a huit ans. Ce souvenir nous liera à jamais. Je ne sais pas ce qui arrivera après, mais tout cela aurait été impossible sans toi Stéphane."

19h45 - Le Prix du Jury décerné Yorgos Lanthimos pour The Lobster

Le prix du Jury du Festival de Cannes a été attribué au Grec Yorgos Lanthimos pour "The Lobster", fable grinçante et dérangeante sur la solitude, le couple et l'amour.

"Je remercie tous ce qui m'ont aidé à produire ce film, les acteurs qui ont si bien compris ce texte et cette histoire si difficile", a déclaré Yorgos Lanthimos en recevant son prix.

19h45 - Manuel Valls félicite Emmanuelle Bercot

Le Premier ministre a immédiatement réagi sur Twitter à la récompense de la Française Emmanuelle Bercot, primée pour son rôle dans Mon Roi. Manuel Valls avait assisté à la projection du film lors d'un déplacement à Cannes.

Emmanuelle Bercot
Emmanuelle Bercot © Valery Hache - AFP

19h40 - Deux femmes pour un prix de l'interprétation féminine

Le prix de l'interprétation féminine, remis par Tahar Rahim, est attribué à la française Emmanuelle Bercot pour Mon roi et l'américaine Rooney Mara pour Carol.

Seule l'actrice et réalisatrice française était présente lors de cette cérémonie. Elle a vivement remerciée la réalisatrice de Mon roi, Maïwenn et a rendu hommage à son "sens aigü de la liberté". "Ce soir ma vie va au-delà de tous mes rêves", a conclu Emmanuelle Bercot, qui avait ouvert le festival de Cannes avec son film La tête haute.

19h35 - Le prix du scénario remis à Michel Franco

Avant de remettre sa récompense, l'actrice Valeria Bruni Tedeschi cite Alfred Hitchcock. "Un bon film a besoin de trois choses: une bonne histoire, une bonne histoire et une bonne histoire". Vient enfin le nom du grand gagnant: le prix du scénario va à Michel Franco pour Chronic.

Agnès Varda
Agnès Varda © Capture d'écran BFMTV

19h25 - Un hommage à Agnès Varda

Jane Birkin est invitée à monter sur scène pour rendre hommage à une de ses amies, la réalisatrice Agnès Varda. Sous de vifs applaudissements, la réalisatrice de Cléo de 5 à 7 reçoit une palme d'honneur. Décrite comme "un soldat, une combattante", "tu es plus forte que nous tous, elle est la seule femme parmi les garçon de la nouvelle vague", rappelle Jane Birkin.

Très ému, la réalisatrice de 87 ans a dédié ce prix, dont est l'unique femme à l'avoir reçu, à Jacques Demy avec qui elle a partagé sa vie.

19h20 - Le jury arrive sur scène

Les choses sérieuses commencent. Guillermo Del Toro, Sienna Miller, Jake Gyllenhaal, Rossy de Palma, Sophie Marceau, Rokia Traoré et Xavier Dolan font leur entrée sur scène avec les deux présidents du jury: Joël et Ethan Coen qui remettront notamment la tant attendue Palme d'or.

19h15 - Remise de la Caméra d'or

Après avoir fait un petit show apprécié du public, l'acteur américain John C. Reilly, accompagné de Sabine Azema, a remis la Caméra d'or au réalisateur colombien César Augusto Acevedo pour La tierra y la Sombra. Il a rendu hommage à tous les paysans colombiens "les vrais héros de son pays".

19h10 - La palme d'or du court-métrage

Remis par le réalisateur mauritanien Abderrahmane Sissako et l'actrice chinoise Han Xao, la palme d'or du court-métrage va à Waves 98 réalisé par Ely Dagher. Il raconte, sur 15 minutes, les errances d'un homme dans les rues de Beyrouth au Liban.

19h07 - Hommage à Jean Zay

Lambert Wilson rend hommage à Jean Zay qui va faire son entrée au Panthéon. C'est lui qui a crée le festival de Cannes.

19h - Lambert Wilson poétique

"Cannes n'est pas une femme. Cannes est une puce géante", lance poétique le maître de cérémonie. Un lien évident avec son discours lors de la cérémonie d'ouverture. "Cannes est un monstre marin. Une forêt des songes. Une lampe de poche. Des cerisiers en fleurs. Des gilets pare-balle. Des vieillards nostalgiques. Un entretien d'embauche via Skype. Une mer fantôme. Les yeux embués de larmes d'un père. Un retour vers l'enfance... Et oui, Cannes, c'est tout ça" Une façon de citer les 19 films en compétition.

18h55 - La cérémonie débute

La cérémonie de clôture du festival de Cannes débute. Elle sera animée, comme la cérémonie d'ouverture, par Lambert Wilson. "Vous êtes au bout du rouleau, avez dormi deux heures par nuit, vu trois films", lance-t-il ironique. "Je n'ose même pas imaginé l'Etat du jury", poursuit-il.

18h45 - "Une expérience unique" pour Jake Gyllenhaal

Les membres du jury, après avoir délibéré ont monté les marches. Avant l'annonce des résultats, Sophie Marceau a assuré qu'"on était tous assez d’accord sur le fond et sur ce qu’on attend du cinéma". "On est très satisfait du palmarès", a ajouté l'actrice française.

Jake Gyllenhaal a lui décrit sa présence dans le jury des frères Coen une "expérience unique". "C’était formidable, extraordinaire, tous les membres sont excellents se sont des artistes remarquables", s'est enthousiasmé l'acteur américain.

18h40 - Jacques Audiard présent sur le tapis rouge

L'équipe du film de Jacques Audiard Dheepan était également présente. lors de cette cérémonie de clôture du Festival de Cannes. L'histoire d'un combattant tamoule qui va devoir faire face à la violence quotidienne dans une cité en France a remporté un grand succès lors de sa projection.

18h15Quelques indices en attendant le palmarès

La montée des marches pour la soirée de clôture, c'est déjà l'occasion de savoir quel film va recevoir un prix. On a donc pu voir Vincent Lindon et l'équipe du film La loi du marché fouler le tapis rouge: un retour sur la croisette qui laisse espérer une récompense.

18h10 - 19 films en compétition

Quels films faisaient partie de la compétition cette année? De La loi du marché à Mia Madre, il y en avait 19 en tout: retrouvez-les sur notre page spéciale Cannes 2015

18h00 - Les premiers prix décernés

Les membres du jury et les équipes des films vont bientôt faire leur apparition sur le tapis rouge. Mais certains films ont déjà reçus leurs prix samedi et dimanche matin: le prix "Un certain regard" a été décerné à l'islandais Grimur Hakonarson pour son film Hrurtar, et Carol de Todd Haynes a reçu la Queer Palm 2015, récompense hors compétition qui distingue le film traitant le mieux des questions homosexuelles, bisexuelles ou transgenres.

A. K. et J.C.