BFMTV

Des Tontons Flingueurs à Astérix, retrouvez les cinq rôles marquants de Claude Rich

Claude Rich dans Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre

Claude Rich dans Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre - Pathé

L'immense comédien, qui a joué avec Louis de Funès dans Oscar, est mort à l'âge de 88 ans.

L'acteur Claude Rich, connu pour ses rôles dans des grands succès populaires comme Les Tontons Flingueurs (1963), Oscar (1967) ou encore Astérix et Obélix: Mission Cléopâtre (2002), est mort jeudi soir des suites d'une longue maladie. Il avait 88 ans. Avec Jean-Pierre Marielle, Jean Rochefort et Jean-Paul Belmondo, ses copains de conservatoire, il figurait parmi les acteurs les plus aimés de sa génération. Connu pour son sourire et sa voix un peu voilée, il a joué dans une cinquantaine de pièces et près de 80 films. 

Né en 1929, il a commencé sa carrière au cinéma à la fin des années 1950. Contrairement à Belmondo, qui incarne souvent à cette époque les aventuriers séducteurs, et à Jean Rochefort, qui joue lui les domestiques, Claude Rich est appelé pour les jeunes soupirants un peu lunaires. C'est le rôle qu'il occupe dans Ni vu... ni connu... (1958), une comédie d'Yves Robert avec Louis de Funès. Et qu'il reprendra dans Oscar (1967), un autre de Funès. Dans Les Tontons Flingueurs (1963), il est Antoine, le soupirant de la fille du Mexicain qui "les briser menu", dixit Lino Ventura.

Des années 1960 aux années 2010, Claude Rich a collaboré avec de nombreux grands cinéastes, comme René Clément (Paris brûle-t-il?), François Truffaut (La Mariée était en noir), Bertrand Tavernier (Capitaine Conan), Pierre Schoendoerffer (Le Crabe-tambour). Connu du grand public pour son interprétation du druide Panoramix dans Astérix & Obélix: Mission Cléopâtre (2002), il avait surtout noué une longue collaboration avec Alain Resnais, apparaissant dans trois de ses films: Je t'aime, je t'aime (1968), Stavisky... (1974) et Cœurs (2006).

A l'occasion de sa disparition, retour sur ces cinq rôles marquants. 

Les Tontons flingueurs de Georges Lautner (1963)

Claude Rich n'est pas un des Tontons Flingueurs. Il les affronte. Pas à coup de bourre-pifs, mais de bons mots. Il est Antoine, le soupirant de la fille du Mexicain, Patricia. Lino Ventura, qui veille sur la jeune femme, trouve le jeune homme pédant et un brin agaçant. Dans une tirade restée célèbre, Ventura déclare: "Patricia, mon petit… Je ne voudrais pas te paraître vieux jeu ni encore moins grossier… l'homme de la pampa, parfois rude, reste toujours courtois, mais la vérité m'oblige à te le dire : ton Antoine commence à me les briser menu!"

Oscar d'Edouard Molinaro (1967)

Après Lino Ventura, Claude Rich affronte Louis de Funès. Une fois encore, il incarne la jeunesse face à la vieille garde. Une fois encore, il doit convaincre un beau-père un peu colérique que ces intentions envers sa fille sont pures.

Je t'aime, je t'aime d'Alain Resnais (1968)

En 1968, alors que les étudiants affrontent des CRS à Paris, Claude Rich présente Je t'aime, je t'aime, une étrange histoire de science-fiction concoctée par Alain Resnais, le réalisateur d'Hiroshima mon Amour. Le film est sélectionné à Cannes, où il plaît beaucoup. Dans les coulisses, il se murmure même que le film pourrait avoir la Palme d'or.

Malheureusement pour Claude Rich, Alain Resnais et Je t'aime, je t'aime, le festival est annulé sous l'impulsion de Jean-Luc Godard par solidarité avec les étudiants et les ouvriers. Et Resnais, comme d'autres cinéastes sélectionnés, décide de retirer de la compétition son film. Malgré cette expérience en demi-teinte (le film sera d'ailleurs un four en salle), Resnais et Rich se retrouveront en 1974 pour Stavisky..., une évocation du célèbre escroc des années 1930, et en 2006 pour Cœurs, où Rich joue un vieil acariâtre. Réévalué récemment Je t'aime, je t'aime a inspiré à Michel Gondry pour Eternal Sunshine Of The Spotless Mind (2004). 

Le Souper d'Edouard Molinaro (1992)

Paris brûle-t-il? (1966), Le Colonel Chabert (1994), La Fille de d'Artagnan (1994)... Claude Rich est le spécialiste des fictions historiques. Dans Le Souper, il incarne Talleyrand le ministres des Affaires étrangères de Napoléon. Dans ce huis-clos qui se déroule en 1815, après la défaite de Waterloo, Claude Rich alias Talleyrand affronte Claude Brasseur alias Fouché, le ministre de la police. Ensemble, ils doivent choisir le nouveau souverain de la France. Pour ce rôle qu'il a incarné au théâtre puis au cinéma, Claude Rich a reçu le césar du meilleur acteur en 1993.

Astérix & Obélix: Mission Cléopâtre d'Alain Chabat (2002)

Claude Rich est le druide Panoramix, le narrateur du blockbuster d'Alain Chabat et aussi celui qui pose à Edouard Baer une question restée célèbre: "C'est une bonne situation, ça, scribe?"

Jérôme Lachasse