BFMTV

Aquaman règne sur les box-offices français et nord-américain

Jason Momoa dans "Aquaman"

Jason Momoa dans "Aquaman" - Warner Bros. Entertainment

Aquaman a réussi à détrôner Astérix dans le classement français des films les plus vus en salle. Le super-héros rencontre le même succès Outre-Atlantique.

Le blockbuster Aquaman a détrôné Astérix - le secret de la potion magique en tête du box office français, en attirant près d'un million de spectateurs pour sa première semaine en salles, selon les chiffres de CBO Box Office publiés mercredi.

Film de super-héros tiré de l'univers DC Comics, Aquaman met en scène le roi de la cité sous-marine d'Atlantis, incarné par le colosse américain Jason Momoa. 940.003 personnes ont suivi ses aventures sur les écrans français cette semaine.

C'est presque deux fois plus qu'Astérix - Le secret de la potion magique, deuxième du classement (574.015), sorti le 5 décembre. Basé sur une histoire inédite du célèbre Gaulois, le film d'animation d'Alexandre Astier et Louis Clichy a attiré deux millions de personnes en trois semaines sur les écrans.

Un policier parisien et une nounou d'enfer

Outre Aquaman, deux autres nouveautés font leur entrée directement dans le quinté de tête dans l’Hexagone: Le retour de Mary Poppins et L'Empereur de Paris du Français Jean-François Richet, dans lequel Vincent Cassel interprète Vidocq, bagnard devenu policier au début du XIXe siècle.

Retrouvez le top 5 complet:

1. Aquaman: 940.003 entrées (nouveauté) - copies: 607

2. Astérix - Le secret de la potion magique: 574.015 entrées (cumul 3e semaine: 2.102.757) - copies: 688

3. Le retour de Mary Poppins: 389.704 entrées (nouveauté) - copies: 573

4. Le Grinch: 332.089 entrées (cumul 4e semaine: 1.635.912)- copies: 757

5. L'Empereur de Paris: 268.859 (nouveauté) - copies: 464

Les chiffres français d’Aquaman sont en accord avec ceux du box-office nord-américain, où le super-héros aquatique occupe également la première marche du podium avec 67,4 millions de dollars générés entre vendredi et dimanche aux États-Unis et au Canada.

B.P. avec AFP