BFMTV

5 blockbusters chinois à voir avant La Grande Muraille avec Matt Damon

La Grande Muraille

La Grande Muraille - Copyright Universal Pictures International France

Des combats contre des divinités, des sangliers géants et des monstres en forme de radis... Voici la sélection de BFMTV.com des "meilleurs" blockbusters chinois à voir avant La Grande Muraille avec Matt Damon.

Conçu par une équipe hollywoodienne et chinoise, La Grande Muraille (en salle le 11 janvier) est le premier film en langue anglaise de Zhang Yimou, le réalisateur de Hero et du Secret des Poignards volants. Produit et écrit par des Américains, La Grande Muraille a été accusé l'été dernier de whitewashing, d'attribuer à des occidentaux des rôles qui auraient dû être tenus par des acteurs d'origine asiatique. L'équipe s'en est défendu, arguant que certains rôles avaient été écrits spécialement pour des acteurs occidentaux comme Matt Damon et Willem Dafoe.

La Grande Muraille narre en effet l'affrontement, au XIIème siècle, entre des humains et des monstres apparemment indestructibles, les Tao Tei. Dans ce tableau interviennent deux mercenaires occidentaux (dont Matt Damon) venus en Chine pour dérober de la poudre à canon. Face au danger, ils décident de s'allier à une jeune commandante (Jing Tian, aperçue dans Police Story 2013 avec Jackie Chan) et à un stratège (Andy Lau, acteur principal d'Infernal Affairs) pour venir à bien des Tao Tei.

Tentative plus réussie que Le Royaume Interdit (2008) avec Jackie Chan et Jet Li d'exporter à Hollywood le blockbuster chinois, La Grande Muraille nous a donné envie de dresser une brève sélection des meilleurs films d'actions chinois des dernières années. La voici. 

> Hero (2002) de Zhang Yimou avec Jet Li, Tony Leung, Maggie Cheung, Donnie Yen et Zhang Ziyi.

Un homme sans nom (Jet Li) a tué trois grands combattants qui conspiraient contre le grand Roi de Qin. Celui-ci le mandate pour qu'il lui raconte comment il a réussi cet exploit... Réalisé par Zhang Yimou, Hero est un ravissement pour les yeux. Le cinéaste n'a pas son pareil pour filmer couteaux et capes au ralenti. En filigrane, Hero raconte aussi les différences entre Hong Kong et la Chine continentale: les rebelles sont ici joués par des acteurs hongkongais tandis que ceux qui soutiennent le roi sont interprétés par des acteurs chinois. 

> Detective Dee 2: La Légende du Dragon des Mers de Tsui Hark.

Considéré comme un des plus grands réalisateurs hongkongais, Tsui Hark a réalisé de nombreux films marquants: Zu, The BladeSeven Swords. Avec Detective Dee 2: La Légende du Dragon des Mer, il démontre une fois de plus son aisance à entrechoquer dans un même film différents genres cinématographiques: comédie, action, horreur. Dans cette seconde aventure du Hercule Poirot chinois, Tsui Hark ose tout: des combats terrestres, sous-marins, aériens. Jouissif.

> Monster Hunt (2015) de Raman Hui.

Deuxième plus gros succès du cinéma chinois, Monster Hunt est signé Raman Hui, un des réalisateurs de Shrek III. Formé à Hollywood, il a notamment collaboré à des films d'animation comme Fourmiz, Madagascar et Shrek. Avec Monster Hunt, il signe un film de monstres complètement délirant où un jeune villageois benêt tombe enceinte de la reine des monstres. Commence alors une course-poursuite hilarante qui culmine dans une bataille de nourriture (oui, oui). On vous laisse avec la chanson du générique de fin, qui est assez réjouissant:

> The Monkey King 2 (2016) de Cheang Pou-soi.

Le Monkey King, ou Roi-Singe, est un personnage mythologique bien connu en Chine. Célèbre également sous le nom de Son Goku au Japon, il a inspiré au mangaka Akira Toriyama un célèbre saiyan... Le cinéma s'est inspiré de nombreuses fois de l'histoire de ce personnage facétieux et vantard resté prisonnier de Bouddha pendant 500 ans. Sorti en 2016, The Monkey King 2 raconte le parcours du Roi-Singe après sa captivité. Un parcours semé d'embûches, de dragons, de tigres et de sangliers géants. 

> The Mermaid (2016) de Stephen Chow.

Stephen Chow, le réalisateur de Shaolin Soccer et de Crazy Kung-Fu, a signé en 2016 le plus gros succès du cinéma chinois ainsi que le film le plus fou de l'année. Fidèle à sa réputation de trublion, Chow a concocté avec The Mermaid une histoire loufoque de perdants magnifiques comme il les affectionne tant: une bande de sirènes décide de tuer un jeune entrepreneur qui rêve de construire une île qui pourrait détruire leur écosystème... Derrière les rires, Chow livre aussi une réflexion écologique. 

Mentions spéciales:

Les Trois Royaumes (2008) de John Woo avec Tony Leung.

League of Gods (2016) de Koan Hui et Vernie Yeung avec Jet Li

Jérôme Lachasse