BFMTV

007 Spectre: Léa Seydoux "ne pouvait pas dire un mot" pendant le casting

Léa Seydoux à la projection de The Lobster lors du dernier Festival de Cannes, en mai 2015.

Léa Seydoux à la projection de The Lobster lors du dernier Festival de Cannes, en mai 2015. - Bertrand Langlois - AFP

Debbie McWilliams, la directrice de casting de la saga James Bond, a avoué que les premiers essais de l'actrice française pour le nouveau volet de la franchise s'étaient très mal passés.

James Bond Girl sublime dans le 24ème épisode des aventures du célèbre agent secret britannique, Léa Seydoux a pourtant bien failli passer à côté du rôle. La cause: le stress de la jeune femme lors de ses auditions.

“Léa est arrivée terrifiée pour son casting", explique la directrice de casting pour les femmes de la franchise (depuis 1981), Debbie McWilliams, au Parisien. "Elle ne pouvait pas dire un mot. Je lui ai dit: ‘Arrêtons-là pour le moment, je sais que tu es une grande actrice, on recommencera une autre fois’. Elle est partie et, une demi-heure plus tard, nous a appelés pour nous dire qu’elle était prête à recommencer. Sa nouvelle audition était parfaite", poursuit-elle.

"Un sale caractère assumé, c'est une bonne chose"

L'actrice de 007 Spectre avait elle-même avoué avoir raté son premier passage dans les colonnes de L'Express. "J'étais arrivée très intimidée et en avance", avait-elle expliqué avant de reconnaître: "J'ai pris une bière pour me détendre et, évidemment, j'ai oublié mon texte!".

Au cours de son entretien avec nos confrères, Debbie McWilliams a par ailleurs vanté les talents de la jeune comédienne de 30 ans: “Si la fille a la taille mannequin et qu'en plus elle joue bien, ça aide. Un sale caractère assumé, c'est une bonne chose pour jouer en face d'une forte personnalité comme Daniel Craig”.