BFMTV

Carrie Fisher plaisante sur Donald Trump et la cocaïne sur Twitter

Carrie Fisher en novembre 2015.

Carrie Fisher en novembre 2015. - Kevin Winter - Getty Images North America - AFP

Les internautes n'ont pas tous apprécié la blague. Carrie Fisher, l'interprète de la princesse Léia dans Star Wars, a lancé sur Twitter, en réponse à une certaine Amy R qui lui demandait si les reniflements de Donald Trump étaient liés à la cocaïne: "Absolument. Et je suis une experte".

L'actrice, connue pour son franc-parler et son humour, poste ou retweete régulièrement des messages anti-Trump. Elle n'a cependant pas poursuivi la conversation. Amy R, elle, a dû sortir les rames pour expliquer que c'était une blague, qu'elle était déjà étonnée que Carrie Fisher lui ait répondu et n'imaginait pas les proportions que cela prendrait.

L'addiction à la drogue de Carrie Fisher dans les années 70

L'actrice, fille de Debbie Reynolds et Eddie Fisher, a connu la gloire avec son rôle de princesse Léia en 1977, puis interprété des personnages plus secondaires, comme dans Quand Harry rencontre Sally en 1989. Elle a également joué les script doctor à Hollywood, donnant des coups de mains aux scénaristes de Hook, Sister Act ou L'Arme fatale 3.

Carrie Fisher n'a jamais fait mystère de son addiction à la drogue et notamment à la cocaïne dans les années 70, l'évoquant même dans un roman en partie autobiographique écrit en 1987.