BFMTV

Calogero sort J’ai le droit aussi, un clip contre l’homophobie

Calogero sur scène

Calogero sur scène - France 2

Le chanteur Calogero vient de dévoiler la vidéo de son titre J’ai le droit aussi, dont le message incite à plus de tolérance envers la communauté homosexuelle.

Deux garçons en train de s’embrasser. C’est ce qu’on pouvait apercevoir sur la photo postée la semaine dernière par Calogero en guise de teaser pour son nouveau clip, J’ai le droit aussi. Depuis ce lundi 7 juillet, la vidéo en question est enfin en ligne.

Réalisée par Benoît Pétré (à qui l’on doit Thelma, Louise et Chantal, sorti en 2010), elle a été tournée dans le collège Félix-Del-Marle d'Aulnoye-Aymeries, dans le Nord. L’histoire, c’est celle d’un adolescent mal dans sa peau, forcé de garder secrets les sentiments qu’il éprouve pour l’un de ses camarades, effrayé par ce que je pourraient en penser ses proches. "Je ne voulais pas raconter un coming-out ou la vie d’un jeune homosexuel triste qui se ferait humilier et malmener au lycée. On a l’impression que les homos sont des exclus, des parias", a expliqué le réalisateur au magazine Têtu.

Dans la peau d’un homosexuel

"L'âge fait que je me sens plus fort pour aborder ce genre de choses" a expliqué Calogero au Parisien. L’interprète de En apesanteur a voulu, avec cette chanson, "se mettre dans la peau d'un homosexuel après avoir vu un documentaire où des gays se faisaient tabasser en Russie". Le titre, qui été écrit par sa compagne Marie Bastide, prend le point de vue du garçon et met en exergue son questionnement permanent. "Que dira mon père? J'en ai marre de faire semblant. Que dira ma mère? M'aimera-t-elle toujours autant?". L'artiste tranche: "On a tous le droit d'aimer".

https://twitter.com/nawalbonnefoy Nawal Bonnefoy Journaliste people, culture et mode BFMTV