BFMTV

Bruno Guillon condamné pour "injure public" après avoir insulté une femme

Bruno Guillon a animé les Victoires de la musique, en février 2017

Bruno Guillon a animé les Victoires de la musique, en février 2017 - Bertrand Guay - AFP

C'est au cours d'un direct sur Fun Radio, en janvier 2015, que le nouvel animateur des Z'amours avait traité une interlocutrice de "connasse".

C'était le mot de trop pour Bruno Guillon. Le nouveau présentateur des Z'amours a été condamné mercredi pour "injure publique" par le tribunal correctionnel de Toulouse. Comme le rapporte La Dépêche, l'animateur a hérité d'une amende avec sursis de 500 euros, de 1500 euros de dommages et intérêts et 800 euros de frais de justice. 

"C'est dit sans méchanceté" 

Cette punition fait suite à des déclarations qui remontent au 19 janvier 2015. En direct dans son émission Bruno dans la radio sur Fun Radio, Bruno Guillon avait ce jour-là appelé une femme, ancienne responsable du co-animateur Grégory Vacher, dans le cadre d'un canular. Au téléphone avec l'un des employés de cette femme, qu'il n'arrivait pas à joindre, l'animateur l'avait alors traitée de "connasse". Une plainte avait été déposée par la personne visée.

"Je ne me souviens pas, mais ça ne me surprend pas, dans l’euphorie du direct, c’est tout à fait possible mais de ma part, c’est dit sans méchanceté. Si c’est le cas, je tiens à m’excuser", a expliqué le présentateur aux enquêteurs. 

A nos confrères de TV Mag, Bruno Guillon a annoncé qu'il ne fera pas appel à cette décision de justice. "Il y a une condamnation pécunière, je vais payer", a-t-il assuré.

N.B.