BFMTV

Benjamin Biolay règle ses comptes: "Ce n'est pas la presse people qui fait la loi"

Benjamin Biolay

Benjamin Biolay - Patrick Kovarik - AFP

Le chanteur est revenu dans les colonnes du Parisien sur sa relation avec l'artiste française Vanessa Paradis, évoquant au passage les rumeurs de leur couple.

A l'occasion de la sortie de son nouvel album de reprises consacré à Charles Trenet, Benjamin Biolay a évoqué sa relation avec Vanessa Paradis et a de nouveau réglé ses comptes avec la presse people qui lui prêtait une relation avec l'artiste. "C'est ma chanteuse préférée", a-t-il déclaré dans Le Parisien, en évoquant son duo J'ai ta main, avec la chanteuse. "Sa présence en a fait un merveilleux moment de cinéma, car c'est aussi une grande actrice. Tous les gens sur cet album sont des proches, je les respecte, je les aime. C'est le disque de quelqu'un que j'aime avec des gens que j'aime", a-t-il déclaré.

"Quand on veut faire un casting de 'bad boys', c'est mon nom qui sort"

Benjamin Biolay est ensuite revenu sur les rumeurs au sujet du couple qu'il aurait formé avec la star de 42 ans: "Ce n'est pas la presse people qui fait la loi. Surtout pas dans la musique. Après ils arrivent quand même à faire du mal aux gens. Leurs choix éditoriaux se font au mépris de la vérité. On m'a déjà maqué avec Carla Bruni, ce n'est pas la première fois qu'on raconte n'importe quoi sur moi. Quand on veut faire un casting de 'bad boys', c'est mon nom qui sort. Je n'ai rien demandé, je ne suis pas dans la politique, je n'ai pas besoin de m'inventer une image pour me faire élire. Ma vraie personnalité, ce que je suis vraiment, est dans mes disques", a confié le chanteur.

"C'est diffamatoire et faux"

Agacé par le buzz médiatique créé autour de cette affaire, Benjamin Biolay a avoué avoir d'ores et déjà engagé une procédure contre la presse people: "J'ai des enfants, c'est pourquoi je vais être très jusqu'au-boutiste avec l'arsenal juridique à notre disposition. C'est diffamatoire et faux", a martelé l'artiste visiblement peiné par cette histoire: "Sortir un disque phagocyté par des rumeurs, c'est une agression dont je me serais volontiers passé. On m'accule à parler de la vie privée, mais je ne l'ai jamais fait. Tout ce que je peux dire, c'est que Vanessa est ma chanteuse préférée", a-t-il conclu. 

R.I