BFMTV

Après la polémique de la "blackface" de Griezmann, un acteur de "Scènes de ménages" se grime en Blanc

Loup-Denis Elion au Festival de Monte-Carlo, en juin 2017

Loup-Denis Elion au Festival de Monte-Carlo, en juin 2017 - Valery Hache - AFP

Par le biais d'une publication Instagram, l'acteur Loup-Denis Elion a souhaité défendre Antoine Griezmann. Ce dernier est au coeur d'une polémique à cause d'un déguisement jugé raciste.

Le comédien Loup-Denis Elion, qui campe Cédric dans la série de M6 Scènes de ménages, a réagi à la polémique du déguisement d'Antoine Griezmann. L'acteur de 38 ans a publié deux photos sur Instagram sur lesquelles il présente un visage recouvert d'un fond de teint blanc et arbore une perruque blonde. Deux clichés accompagnés d'une légende qui ne fait pas de mystère quant à son opinion concernant la controverse:

"Est-ce que je suis un méchant raciste anti-blancs?" demande-il, avant de mentionner Antoine Griezmann et d'ajouter quelques hashtags: "#çadevientnimportequoi #calmonsnous #déguisetoicommetuveux."

Une "whiteface" pour une "blackface"

Cette prise de position intervient quelques jours après un tollé du footballeur de 26 ans sur les réseaux sociaux. La star du ballon rond a publié dimanche dernier une photo sur laquelle il était maquillé d'une couleur brune de la tête aux pieds, affublé d'une tenue de basket et d'une perruque afro. Présenté comme un hommage aux Globetrotters de Harlem par le principal intéressé, ce costume a très vite déclenché la colère des internautes.

Pour beaucoup, cette tentative de déguisement renvoie à la "blackface", une pratique raciste datée du XIXe siècle: "Les spectacles de blackface ont été créés à l’époque de la traite transatlantique par des hommes blancs désireux de se moquer des esclaves", expliquait le Cran (Conseil représentatif des associations noires de France) fin 2016.

Antoine Griezmann s'est rapidement défendu de ces accusations, supprimant son tweet et le remplaçant par un mea culpa. Le footballeur a reconnu un acte "maladroit" et présenté ses excuses à quiconque aurait été "blessé".

Un pavé dans le débat

Quoi qu'il en soit, il semblerait que le trait d'humour de Loup-Denis Elion n'ait pas réconcilié les différentes écoles de pensée. Ce cliché a donné lieu à de nouveaux débats, plus ou moins animés, sur le site de partage de photos. Ainsi, lors d'un échange avec un autre utilisateur, l'internaute movethatdopedatcom a exposé la différence entre les notions de racisme et d'acte raciste:

"Cherchez l'origine du blackface pour commencer! Je n'ai jamais dit que Griezmann est raciste, mais l'acte qu'il a commis (le blackface) est un acte raciste qui autrefois était utilisé pour se moquer des Noirs. Donc reproduire ce qui a été qualifié de raciste dans le passé reste un acte raciste dans le présent!"

B.P.