BFMTV

Affaire Théo: Rohff demande "à la jeunesse de cesser les émeutes"

Rohff dans le clip "Dans le Game" en 2016

Rohff dans le clip "Dans le Game" en 2016 - Capture d'écran

Après les heurts en marge des rassemblements en soutien à Théo, le rappeur français a posté un message pour demander "à la jeunesse de respecter les propres volontés" du jeune homme, interpellé violemment à Aulnay-sous-Bois.

C'est un appel au calme qui a été beaucoup relayé sur les réseaux sociaux. Après les violences qui ont accompagné les manifestations en soutien à Théo, le rappeur Rohff a décidé de montrer l'exemple en s'exprimant publiquement pour demander à "la jeunesse" de ne pas tomber dans les débordements qui ont sévi ce week-end, notamment à Bobigny

Véhicules incendiés, journalistes agressés, destruction de vitres et de mobilier urbain... Les débordements qui ont eu lieu en marge des manifestations en soutien à Théo, arrêté violemment à Aulnay-sous-Bois, ont fait la une de la presse. Sur Facebook, Rohff a alors pris la parole pour faire passer un message.

"J'ai connu bavure policière, j'en ai perdu une dent, les yeux gonflés à 17 ans, pour avoir voulu m'interposer et empêcher une autre bavure sur un copain, écrit-il. Il y a des cons parmi nous comme il y a des cons chez les flics. On est tous d'accord la dessus! J'ai croisé des flics corrects et sympas, j'ose le dire, j'assume! On ne peut donc pas en faire une généralité du fait qu'on exige le même discernement de leurs parts."

"Respecter les volontés de Théo"

"Le flic est assermenté et préparé pour protéger les citoyens français de tout origines. Mais quand ce pouvoir est attribué à un jeune haineux, raciste de surcroît, instable, névrosé et pervers ça donne l'affaire Adama et maintenant Théo!!! Je suis profondément consterné et triste pour Théo et sa famille," poursuit le rappeur.

Rohff appelle alors "la jeunesse à respecter les propres volontés de Théo c'est à dire cesser les émeutes. C'est avec un goût très amère que j'appui ses résolutions. Sachez le!". A BFMTV, le jeune Théo avait ainsi confié après la visite de François Hollande: "C’est un appel au calme à ma ville, car je l’aime beaucoup. J’espère que les manifestants vont cesser les hostilités. J’aime ma ville et j’espère la retrouver comme je l’ai quittée."

Rappelant que "la santé, la pudeur, la dignité, l'intimité, l'honneur" de Théo ont été "bafoués et violés", le rappeur appelle ses 2,16 millions de fans à "soutenir moralement" la victime en attendant la décision de la justice. "La justice n'a jamais manqué de me sanctionner quand j'ai dérapé, écrit-il. Voyons voir si il y a un 2 poids 2 mesures quant au jugement d'un acte qualifié à l'unanimité d'insoutenable, intolérable, détestable, infâme, barbare et pervers mais assermenté!"

Fabien Morin