BFMTV

A cause d'une coquille, cet article sur Julie Roberts est devenu viral

Julia Roberts

Julia Roberts - Twitter

En retitrant ce qui était à l'origine une dépêche de l'Associated Press sur Julia Roberts, un quotidien américain a confondu les mots "holes" (trous) et "roles" (rôles).

Le titre a fait le tour du monde. Et pas forcément pour les bonnes raisons. "Julia Roberts Finds Life And Her Holes Get Better With Age" pouvait-on lire dans le journal new-yorkais Post-Journal.

En retitrant ce qui était à l'origine une dépêche de l'Associated Press sur le parcours de Julia Roberts, le quotidien a, sans le vouloir, confondu les mots, en anglais, "holes" (trous) et "roles" (rôles).

Ce qui donne un titre pour le moins cocasse: "Julia Roberts trouve que la vie et ses trous s'améliorent avec les années."

"Mes trous sont devenus pires avec les années"

Devenue virale, la coupure de presse a même été moquée par des célébrités comme l'actrice de Dawson Busy Philips: "Voici la raison pour laquelle elle est une star. Mes trous sont devenus pires avec les années."

Lundi 10 décembre, Post-Journal a publié un entrefilet pour mentionner l'erreur et préciser qu'il fallait bien lire que les rôles de Julia Roberts s'améliorent avec les années. La star de Pretty Woman n'a pas réagi à l'article. 

Jérôme Lachasse