BFM Paris

Tempête Aurore: les transports en commun franciliens très perturbés

Le RER B.

Le RER B. - Geoffroy Van der Hasselt - AFP

Déplacements compliqués pour les usagers franciliens ce jeudi matin. La tempête Aurore a fait des dégâts, perturbant la circulation de nombreuses lignes.

L'Île-de-France a été placée ce jeudi matin en vigilance orange pour vents violents. Dans la nuit, la tempête Aurore a fait des dégâts dans la région, de nombreux arbres sont tombés sur la chaussée.

Conséquence, c'est très compliqué dans les transports en commun ce jeudi matin. Sur le RER A, le trafic est perturbé sur l'ensemble de la ligne. Sur le RER B, le retour à un trafic régulier est progressif .

Du côté du RER C, la circulation reprend progressivement entre Dourdan et Brétigny, ainsi qu'entre Versailles Château/St-Quentin en Yvelines et Champ de Mars. Mais le trafic reste interrompu entre Pontoise et Ermont Eaubonne, jusqu'à 16 heures.

Trafic compliqué sur le RED D

La situation ne s'améliore pas concernant le RER D. Le trafic est interrompu entre Corbeil-Essonnes et Melun jusqu'à 15 heures et entre Corbeil-Essonnes et Malesherbes.

Du côté des tramways, le trafic reprend progressivement sur le T2 et le T4.

Toutes les lignes de Transilien perturbées

Enfin toutes les grandes lignes sont perturbées. Sur la ligne J, le trafic est fortement perturbé sur toute la ligne jusqu'à midi.

Sur la ligne H, le trafic est interrompu entre Pontoise et Ermont-Eaubonne jusqu'à 16 heures. Sur la ligne K, le trafic est interrompu entre Crépy-en-Valois et Mitry-Claye jusqu'à 16 heures également.

Sur la ligne L, la circulation est fortement perturbé entre Paris Saint-Lazare et Nanterre Université et entre Paris Saint-Lazare et Versailles Rive Droite/Saint-Nom-la-Bretèche, jusqu'à 13 heures.

Le trafic reprend progressivement sur la ligne N. Du côté de la ligne P, des trains sont toujours supprimés.

Sur le Transilien R, le trafic est fortement ralenti sur l'ensemble de la ligne. Enfin la circulation se fluidifie sur l'ensemble de la ligne U.

Sur les réseaux sociaux, la SNCF assure que ses équipes sont sur place pour accélérer le retour à la normale.

Alicia Foricher