BFM Paris

Seine-Saint-Denis : une infirmière agressée dans un bus pour avoir réclamé le port du masque

(Illustration) Police nationale.

(Illustration) Police nationale. - DENIS CHARLET / AFP

Deux adolescents ont été interpellés et placés en garde à vue après cette agression mardi à Neuilly-sur-Marne.

Une infirmière a été frappée mardi après-midi à Neuilly-sur-Marne, en Seine-Saint-Denis par deux adolescents, à qui elle venait de demander de porter un masque.

Frappée et mise au sol

L'agression a eu lieu dans un bus de la ligne 203, au niveau de l'arrêt Epi d'Or. La voyageuse a demandé à trois jeunes de porter le masque, ce qui a entraîné un différend verbal, puis des coups de la part de deux des adolescents, a confirmé une source proche de l'enquête à BFMTV.

Les deux garçons auraient frappé cette femme "à coups de poings, de pieds et de tête avant de la mettre au sol", rapporte par ailleurs une source policière à l'AFP.

Le chauffeur a immédiatement prévenu le PC Sécurité, qui fait intervenir des effectifs de police et de pompiers. Présentant de "nombreuses plaies superficielles et contusions", la victime a refusé d'être prise en charge par les pompiers.

Les deux jeunes en garde à vue

Les deux adolescents, nés en 2004, ont été interpellés après cette agression, survenue en milieu d'après-midi. Ils étaient toujours en garde à vue mercredi, a indiqué à l'AFP le parquet de Bobigny.

Les images de vidéosurveillance captées à l'intérieur du bus ont été réquisitionnées par la police pour les besoins de l'enquête.

Trois mises en examen dans une autre affaire

Vendredi, trois hommes ont été mis en examen, dont deux pour violences aggravées, après l'agression à coups de bâton dans une laverie de Soisy-sous-Montmorency (Val-d'Oise) d'un homme qui avait demandé à un autre client de respecter le port du masque. L'agression avait été filmée par des caméras de vidéosurveillance.

Le ministre de l'Intérieur Gérald Darmanin avait réagi à cette agression en dénonçant des images "insupportables".

Par B.R. avec AFP