BFM Paris

Présidentielle: Cambadélis voit en Anne Hidalgo "une femme d'Etat crédible" pour 2022

 Jean-Christophe Cambadélis, l'ancien patron du PS, pourrait être aux côtés d'Anne Hidalgo si elle décidait d'être candidate pour 2022.

Jean-Christophe Cambadélis, l'ancien patron du PS, pourrait être aux côtés d'Anne Hidalgo si elle décidait d'être candidate pour 2022. - Philippe Lopez - AFP

Jean-Christophe Cambadélis, l'ancien patron du PS, pourrait être aux côtés d'Anne Hidalgo si elle décidait d'être candidate pour 2022.

Anne Hidalgo va t-elle se présenter pour 2022? Si c'est le cas, elle pourra compter sur le soutien de Jean-Christophe Cambadélis. L'ancien patron du PS a déclaré être prêt à la "soutenir" si elle était candidate et si la gauche décide de "faire bloc derrière elle", mercredi lors d'une visio-conférence de presse.

Pour la prochaine présidentielle, "soit nous nous mettons d'accord sur une candidature à première vue, celle d'Anne Hidalgo, si elle est candidate, et nous faisons bloc derrière elle. C'est une femme d'Etat, crédible. Soit il faut construire une nouvelle dynamique", a affirmé M. Cambadélis.

"Si ce n'est pas possible, parce que les candidatures seront multiples, alors, il faut organiser une primaire. Dans ce cas, j'en serai", a-t-il ajouté.

Anne Hidalgo tentée par 2022

La maire PS de Paris, qui avait longtemps répété qu'elle n'avait pas l'intention de briguer l'Elysée en 2022, s'est montrée moins catégorique ces dernières semaines en affirmant qu'elle prendrait "toute sa part" au débat.

Fondateur du réseau Nouvelle société, M. Cambadélis, qui milite pour "une fédération de la gauche de transformation sociale réaliste", a présenté son "mémorandum pour un nouveau contrat social et écologique".

Il fait suite au "mémorandum sur la République impartiale", présenté en novembre dernier, et sera suivi "dans quelques semaines" d'un troisième volet, "un mémorandum pour un nouveau destin français".

"Forger un nouveau discours de gauche"

"Il s'agit de forger un nouveau discours de gauche", insiste-t-il. "Il manque à la France et à la gauche un nouvel imaginaire, nous vivons sur un récit qui s'appuie sur des concepts forgés dans les années 60".

Pour que la France prenne un "nouveau départ", il fixe quatre objectifs: "lutter contre le précariat et pour le climat, instaurer un nouveau contrat social et écologique, réindustrialiser la France avec un big bang écolo-numérique, maîtriser la dette".

Pour faire connaître ses propositions et en débattre avec les Français, l'ancien numéro un des socialistes va lancer "un visio-Camba tour" car "un nouveau confinement est probable" avec une cinquantaine de réunions sur tout le territoire.

P.C avec AFP