BFM Paris

Paris: une professeure du lycée Montaigne agressée en plein cours par un élève

Le lycée Montaigne, à Paris.

Le lycée Montaigne, à Paris. - Google Maps

L'élève scolarisé en seconde au lycée Montaigne, a adressé plusieurs coups de poing à sa professeure qui souffre d'une plaie ouverte au front et d'hématomes. Il a été interpellé et placé en garde à vue.

Un lycéen a frappé à coup de poing à plusieurs reprises sa professeure de mathématiques ce lundi, a appris BFM Paris de sources policières, une information confirmée par le rectorat de l'académie de Paris. Les faits se sont déroulés vers 16 heures au lycée Montaigne dans le 6e arrondissement de Paris.

L'élève scolarisé en classe de seconde a d'abord posé son front contre celui de son enseignante avant de lui adresser plusieurs coups de poings au visage. La professeure s'est ensuite retournée et a subi de nouveaux coups, assénés au niveau de son dos avant de s'écrouler. La scène aurait été filmée en classe.

L'élève a lui été repoussé par plusieurs de ses camarades. Le conseiller principal d'éducation (CPE) a également été appelé en renfort. Arrivé dans la classe, il a trouvé la professeure assise par terre et le visage ensanglanté.

Selon les premiers éléments de l'enquête, il semble que l'agression est liée à un différend au sujet d'un devoir non fait par le lycéen.

La victime, en état de choc, a une plaie ouverte au front sur cinq centimètres ainsi que plusieurs hématomes au niveau de la pommette et sur le reste du visage. Elle a été prise en charge par les sapeurs-pompiers et transportée à l'hôpital Cochin à Paris.

L'agresseur, âgé de 15 ans, a lui, été interpellé par la police. Il a été placé en garde à vue au commissariat des 5e et 6e arrondissements. Son père a été auditionné par les enquêteurs. Il décrit son enfant comme turbulent et perturbé par un contexte familial difficile. L'homme est en instance de séparation avec sa femme également mère de l'élève concerné. Il a également précisé que son fils suit des cours de lutte et de MMA (Mixed Martial Arts).

De son côté, le rectorat de Paris a condamné la violence de l'agression et a tenu à apporter son soutien à la professeure et à la communauté éducative dans son ensemble. La direction académique se rendra au lycée Montaigne ce mardi matin.

Une cellule psychologique va être mise en place ce mardi pour les élèves et les personnels de l'établissement.

Raphaël Maillochon avec Gauthier Hartmann