BFM Paris

Paris: des militants d'Extinction Rebellion s'enchaînent au ministère de l'Économie

Des militants ont mené une action ce mardi matin devant le ministère de l'Économie et des Finances, à Bercy, pour dénoncer le plan de relance du gouvernement.

Nouvelle action coup de poing d'Extinction Rebellion. Après être intervenu devant le ministère de l'Intérieur, il y a une semaine, un groupe de militants s'en est pris au ministère de l'Économie et des Finances ce mardi matin. Une poignée d'entre eux s'est enchaînée aux grilles sur le parvis du ministère avant de s'asperger de faux sang.

Une banderole "Plan de relance pour la planète" a également été déployé par d'autres activistes présents devant Bercy. Le groupe Extinction Rébellion dénonce les choix économiques du gouvernement pour la relance de l'économie après la crise du coronavirus.

La crise écologique exacerbée

"Les Etats favorisent un système mortifère en soutenant les industries polluantes alors même que l'urgence climatique se fait de plus que pressante intensifiant la pauvreté, la faim, épidémies et guerres", écrit sur Twitter le groupe d'activistes.

Selon eux, cette "action théâtrale et visuelle vise à représenter la fragilité de notre système (économique, social, de santé) et de nos écosystèmes marins et terrestres face aux choix de l’État qui met toute la planète et ses habitant.e.s en danger".

"Les gouvernements de toute l’Europe doivent comprendre que la gestion de notre économie comme avant le Covid-19 va encore exacerber la crise écologique", poursuit-il.

La semaine dernière, une trentaine de militants du groupe Extinction Rebellion avaient déroulé une banderole devant le ministère de l'Intérieur sur laquelle était écrit "moins de LBD, plus de navets". Ils avaient aussi déversé du faux sang sur les pavés de la place Beauvau. Quinze militants avaient été interpellés.

Benjamin Rieth Journaliste BFM Régions