BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Nanterre: Guillaume T., l'étudiant qui accusait l'élu PCF parisien Maxime Cochard de viol, retrouvé mort

Police (illustration)

Police (illustration) - AFP

L'étudiant a été retrouvé mort ce mardi dans sa chambre universitaire de Nanterre. La piste privilégiée à ce stade par les enquêteurs est celle du suicide.

Guillaume T., l'étudiant qui avait pris la parole sur les réseaux sociaux pour accuser l'élu Maxime Cochard de viol il y a quelques semaines, a été retrouvé mort ce mardi après-midi dans sa résidence du campus universitaire à Nanterre, où il était scolarisé, a appris BFMTV, confirmant une information du Parisien.

Une enquête en recherche des causes de la mort a été ouverte par le parquet de Nanterre. La piste privilégiée à ce stade est celle du suicide. Une cellule d'écoute a été mise en place pour les résidents du campus.

Le jeune homme de 20 ans, scolarisé en première année à l'université de Nanterre, avait accusé en janvier dernier sur Twitter l'élu parisien PCF Maxime Cochard et son compagnon Victor Laby de viol. Des faits qui auraient eu lieu en octobre 2018, alors qu'il avait 18 ans, d'après le témoignage du jeune homme sur Twitter.

"Particulièrement vulnérable"

Guillaume expliquait avoir été à cette époque "particulièrement vulnérable". "Je considère qu'ils ont profité de ma jeunesse, de ma naïveté, du fait qu'en raison de problèmes familiaux je n'avais pas vraiment d'endroit où dormir, de leurs responsabilités au sein du PCF pour avoir des relations sexuelles non-consenties avec moi".

L'élu du 14ème arrondissement dément les faits allégués et parle de relations sexuelles consenties. Son avocate, Fanny Colin, a indiqué en janvier qu'une démarche pour diffamation avait été engagée. Dans la foulée de la publication de ces accusations, le Parti communiste avait annoncé avoir demandé à Maxime Cochard de se mettre en retrait.

Alexandra Gonzalez et Alicia Foricher