BFM Paris

"N’achetez pas sur Amazon": l’appel d’Anne Hidalgo en faveur des librairies

La maire de Paris souhaite que les librairies puissent être considérées comme des commerces essentiels et autorisés à rouvrir.

"Amazon, c'est la mort de nos librairies et de notre vie de quartier". Lors d'une conférence de presse devant une librairie du 18e arrondissement, Anne Hidalgo a lancé ce lundi un appel aux Parisiens à continuer d'acheter leurs livres en librairie.

"N'achetez pas sur Amazon, a-t-elle martelé, achetez chez votre libraire, vous pouvez commander et venir récupérer votre livre".

Depuis l'entrée en vigueur du confinement vendredi, les librairies, considérées comme des commerces "non-essentiels" ont dû fermer boutique. Une décision du gouvernement contre laquelle se sont mobilisés de nombreux libraires et des élus. Certains maires ont d'ailleurs décidé de prendre des arrêtés pour permettre aux commerces "non-essentiels" de rouvrir. Une voie qu'Anne Hidalgo a décidé de ne pas suivre car un tel arrêté "aurait été illégal et aurait mis les librairies en difficultés". "Je veux faire les choses dans le cadre de la loi", a martelé l'élue.

Des initiatives prévues avec les libraires parisiens

Anne Hidalgo et plusieurs élus de grandes villes ont en revanche interpellé le gouvernement ce week-end, réclamant la réouverture des commerces de proximité et donc des librairies. La mairie de Paris travaille également à plusieurs initiatives et soutenait ce lundi une première action baptisée "Rallumez les feux de nos librairies" à laquelle s'est rendue Anne Hidalgo. Dans le cadre de cette action il est prévu que tous les jours, à 15 heures, des écrivains viennent "rallumer les lumières" d'une librairie de leur choix. D'autres actions sont aussi envisagées.

"Ici à l'échelle parisienne, je souhaite avec tous les maires d'arrondissement (...) que nous puissions dès le week-end prochain avoir des initiatives communes avec les libraires et les écrivains, sur les marchés alimentaires que nous tenons", a expliqué Anne Hidalgo.

La mairie planche aussi sur une autre proposition, une invitation aux libraires à venir "le week-end prochain" dans les parcs, squares et jardins de la ville à la rencontre des Parisiennes et Parisiens pour "dire combien le livre est important".

https://twitter.com/caroleblanchard Carole Blanchard Cheffe de service BFM Régions