BFM Paris

Le salon des Vignerons indépendants de retour à Paris, masqué

Des visiteurs lors de l'édition 2019 du salon des Vignerons à Paris Expo Porte de Versailles.

Des visiteurs lors de l'édition 2019 du salon des Vignerons à Paris Expo Porte de Versailles. - ERIC FEFERBERG / AFP

L'édition 2020 n'avait pu se tenir pour cause de Covid-19. La 43e édition de cette manifestation est donc très attendue par les professionnels.

Le salon des Vignerons indépendants fait son retour cette semaine à Paris, après deux ans d'absence, en s'entourant de précautions sanitaires dans un contexte de rebond de la pandémie de Covid-19.

Pour la 43e édition de cette manifestation, inaugurée mercredi soir par le ministre de l'Agriculture Julien Denormandie et qui se déroulera jusqu'à dimanche à Paris Expo Porte de Versailles, 850 vignerons présenteront 4.500 vins aux particuliers.

Contrôle des passes sanitaires à l'entrée, gel hydroalcoolique sur tout le salon, port du masque demandé à tous entre deux stands... "Cela doit garantir à la fois le côté convivial pendant la dégustation et, en même temps, un maximum de protection et de sécurité pour tous", déclare Jean-Marie Fabre, président des Vignerons indépendants, interrogé mardi par l'AFP.

L'édition 2020 annulée

Une des particularités de ce salon soucieux d'"équité", c'est que tous les exposants disposent du même espace standard, que le vin soit réputé ou peu connu. En 2019, le salon avait attiré 120.000 visiteurs.

L'édition 2020 n'avait pu se tenir pour cause de Covid-19. Cela a été une année "très compliquée" commercialement pour les vignerons indépendants, avec l'annulation des salons, la fermeture des cafés-hôtels-restaurants pendant une partie de l'année ou la baisse des exportations, souligne Jean-Marie Fabre.

Mais les vignerons ont pu "s'appuyer sur leur fichier clients et garder le contact" avec les particuliers, ajoute ce viticulteur, qui produit du fitou, dans le sud-ouest de la France.

La récolte française de vin amputée de près de 30% en 2021

L'année 2021, elle, a été marquée par un épisode sévère de gel en avril, suivi par des pluies et un temps froid qui ont favorisé les maladies comme le mildiou et l'oïdium. La récolte française de vin a été amputée de près de 30%.

Le syndicat Vignerons indépendants de France, créé en 1976 dans le sud de la France, compte 7.000 adhérents. Paris accueille aussi cette semaine le festival des grands vins "Grand Tasting Paris" vendredi et samedi au Carrousel du Louvre.

Organisé par la société bettane+desseauve, il réunira près de 350 vignerons exposants français et étrangers (25 pays) et présentera 2.500 vins, dans le respect des mêmes règles sanitaires que celles du salon des Vignerons indépendants.

A.F avec AFP