BFM Paris

"J'ai aperçu une araignée": les pompiers de Paris dévoilent un florilège des appels inutiles qui inondent le 18

Les pompiers de Paris appellent à n'utiliser le 18 qu'en cas d'urgence.

Avant de partir en intervention, les pompiers doivent faire le tri parmi les appels reçus au 18. Parmi eux, de nombreux appels inutiles, qui ne nécessitent par d'intervention d'urgence. Pour mettre en lumière ce phénomène, les pompiers de Paris ont dévoilé sur les réseaux sociaux un florilège de ces coups de fil parfois loufoques.

"Vous allez me prendre pour une folle certainement, dans mon salon j'ai aperçu une araignée grosse comme le pouce d'un homme", signale par exemple une femme.

Un homme qui espérait sans doute un coup de main des pompiers pour son déménagement appelle lui pour un "canapé coincé dans une cage d'escalier". Les pompiers sont aussi sollicités comme service de renseignement. "Quel numéro il faut faire pour avoir un numéro en province?", demande ainsi un homme.

Les pompiers n'échappent pas non plus aux classiques appels à l'aide pour des animaux coincés dans divers endroits comme cet homme qui signale "un furet dans un arbre".

1 appel sur 2 ne nécessite pas d'intervention

"Ca vous paraît énorme, c'est notre quotidien", commentent les pompiers de Paris qui révèlent qu'un appel sur deux reçu ne nécessite pas le départ des secours. Si ces extraits peuvent prêter à rire, il font bel et bien perdre du temps aux pompiers et encombrent les standards téléphoniques, au risque qu'une personne ayant réellement besoin de secours ne puisse pas contacter les pompiers.

Les pompiers invitent à ne pas abuser des appels d'urgence et à réserver l'appel au 18 aux véritables urgences.

https://twitter.com/caroleblanchard Carole Blanchard Cheffe de service BFM Régions