BFM Paris Île-de-France
Paris Île-de-France

Ile-de-France: la région débloque 1,1 million d'euros pour les civils ukrainiens

Un drapeau ukrainien brandi lors d'un rassemblement de soutien à l'Ukraine à Berlin.

Un drapeau ukrainien brandi lors d'un rassemblement de soutien à l'Ukraine à Berlin. - John MACDOUGALL / AFP

La région Ile-de-France a voté mercredi une aide d'urgence supplémentaire de 1,1 million d'euros, qui s'ajoute à une première enveloppe de 500.000 euros, pour les civils ukrainiens réfugiés en France ou restés sur place.

La région Île-de-France a voté mercredi à l'unanimité une aide d'urgence supplémentaire d'un montant global de 1,1 million d'euros, qui s'ajoute à une première enveloppe de 500.000 euros votée en mars, pour les civils ukrainiens réfugiés en France ou restés sur place.

Trois mois après le début d'une "guerre d'agression sans préavis, une invasion dévastatrice", "notre devoir est de soutenir la population ukrainienne", a déclaré la présidente (LR) Valérie Pécresse, lors d'une séance spéciale de l'assemblée régionale, en présence de l'ambassadeur ukrainien Vadym Omelchenko.

600 places d'hébergement dans les zones de loisirs et les lycées

L'ex-candidate LR à la présidentielle a proposé de nouer un partenariat avec la région de Kiev et celle de Tchernihiv, ville "bombardée sans répit pendant plus d'un mois" mais qui "n'a pas cédé".

"Avec ce jumelage, il s'agira d'apporter notre expertise et des moyens de reconstruction", a-t-elle précisé.

La nouvelle enveloppe comprend plusieurs mesures pour les Ukrainiens réfugiés dans la première région de France, dont la mise à disposition de 600 places d'hébergement dans les zones de loisirs et les lycées de la région, le financement d'associations pour l'accompagnement psycho-social ou l'accès aux soins en santé mentale.

La région va mettre en place un fonds de 250.000 euros pour aider ses communes qui accueillent des réfugiés, que ce soit pour adapter un bâtiment, acheter du matériel ou transporter des réfugiés.

Un fonds doté de 100.000 euros servira à soutenir financièrement les étudiants ukrainiens présents dans les universités franciliennes, et qui pourront apprendre le français via une application créée par la région, Qioz.

Aide à l'achat de matériel gynécologique

En Ukraine, la région va financer l'achat de matériel gynécologique à l'association Aide médicale et caritative France-Ukraine, afin d'aider les femmes victimes de violences sexuelles dans plusieurs hôpitaux.

Il s'agit d'une association que le groupe écologiste souligne avoir "accompagné dans ses démarches auprès de la région" afin de "mettre la lumière sur cette terrible réalité".

Lors d'un concert le 24 juin, l'Orchestre national d'Île-de-France, organisme associé de la région, reversera son cachet à la Croix-Rouge, en soutien aux civils touchés par l'invasion russe.

C.L. avec AFP