Contenu sponsorisé par SAFTI

Immobilier : qu’est-ce qu’un mandataire immobilier ?

En France, les réseaux de mandataires immobiliers connaissent un grand succès depuis les années 2000. Plus flexibles que les agents immobiliers classiques et relativement moins coûteux pour les agences immobilières, les mandataires immobiliers peuvent négocier et vendre des biens pour le compte d’une agence immobilière. Un mandataire immobilier agit toujours pour le compte d’une organisation et perçoit des commissions sur les transactions réalisées.

Les métiers se diversifient dans le secteur de l’immobilier ! Si la plupart des agents immobiliers sont encore organisés sous forme d’agences immobilières avec pignon sur rue, une nouvelle tendance est apparue depuis les années 2000. Les réseaux de mandataires immobiliers ont vu le jour avec des avantages qui semblent séduire de plus en plus d’agences immobilières.

Avec des coûts réduits pour les mandants et des commissions plus élevées pour les mandataires, les réseaux de mandataires immobiliers se sont progressivement installés dans le paysage français. En 2017, plus de 20 000 mandataires immobiliers exerçaient en France et captaient entre 13 % et 15 % des transactions immobilières sur le territoire français.

Le mandataire immobilier, précieux soutien de l’agent immobilier

Dans les faits, les mandataires immobiliers reçoivent des mandats immobiliers émis par des agences immobilières ou d’autres organisations spécialisées dans l’immobilier. Parfaitement formés par le réseau dont ils sont membres, les mandataires immobiliers sont des agents volants relativement peu « coûteux » au regard des salariés et agents immobiliers classiques. Les acteurs tels que l'agence de recrutement Safti pourvoient des mandataires immobiliers, qui font office d'agent commercial et d'excellent négociateur agissant pour le compte d’une autre organisation.

Avant de débuter toute relation ou tout démarchage commercial avec des particuliers ou professionnels susceptibles d’être intéressés par un bien immobilier, le mandataire doit détenir une habilitation d’activité qu'il doit présenter en début de relation commerciale à ses clients. Depuis la Loi ENL 2005/06, le mandataire peut en effet établir des mandats, commercialiser des biens, négocier les accords entre vendeurs et acquéreurs avant de transmettre les documents liés à la vente au notaire. Toute la partie juridique ou administrative de la vente est traitée par les équipes du réseau dont il est membre.

Libre dans son organisation, libre de travailler chez soi

Contrairement aux agents immobiliers classiques qui sont rattachés à une enseigne ou une agence immobilière classique, les mandataires immobiliers sont libres de travailler comme ils l’entendent. Cette liberté est l’un des points les plus appréciés par les mandataires immobiliers. Le mandataire immobilier est libre d’organiser son emploi du temps, il peut parfaitement travailler à domicile et son statut juridique lui confère de nombreux avantages fiscaux. Bien souvent, les mandataires immobiliers adoptent le statut de micro-entrepreneur pour mener à bien leurs affaires.

Autre avantage majeur : un agent mandataire membre d’un réseau de mandataires bénéficie souvent d’outils de communication ou de gestion qu’il peut utiliser gratuitement. Ces réseaux de mandataires ont intégré en leur sein des logiciels de transaction immobilière, de simulation ou d’aide à la rédaction, le but étant de permettre à tous les jeunes mandataires d’exercer leur activité dans les meilleurs délais et sans avoir à mettre en place de tels outils informatiques.

Enfin, les agents intégrés au sein d’un réseau bénéficient le plus souvent de formations en techniques de vente ainsi que des formations relatives au secteur de l’immobilier.

Contenu sponsorisé par SAFTI

Cet article n'a pas été réalisé par la rédaction de Bfmtv.com