BFM Normandie
Normandie

Calvados: François Geindre, maire d'Hérouville-Saint-Clair pendant 30 ans, est mort à 76 ans

François Geindre, ancien maire d'Hérouville-Saint-Clair

François Geindre, ancien maire d'Hérouville-Saint-Clair - Joël Bruneau/Twitter

Élu maire de la commune en 1971, l'élu socialiste est resté à son poste jusqu'en 2001.

Il aura été une figure politique du Calvados pendant des décennies. François Geindre, ancien maire de la commune d'Hérouville-Saint-Clair, est mort ce lundi à l'âge de 76 ans.

"Un maire aménageur et bâtisseur"

Dans un communiqué, l'actuel maire de Caen Joël Bruneau a salué la mémoire d'un maire "aménageur et bâtisseur". Élu maire de la commune du Calvados à seulement 25 ans en 1971, François Geindre, membre du Parti socialiste, est finalement resté à la tête de la ville pendant 30 ans, jusqu'en 2001.

Une longévité qui lui a permis de mener à bien la création de nombreuses infrastructures à Hérouville-Saint-Clair, notamment le Théâtre ou encore le Café des Images.

"Il aura, pendant 30 ans, largement contribué a façonné la ville d’Hérouville-Saint-Clair telle que nous la connaissons", rappelle Joël Bruneau.

“Plus qu’un homme politique, François Geindre s’investit tout au long de sa carrière pour la promotion d’une architecture nouvelle, capable de transformer la ville et la vie de ses habitants”, souligne l’édile de Caen.

De son côté, Arthur Delaporte, député du Calvados et premier secrétaire du PS dans le département, a rendu hommage à un "édile visionnaire" et à un "militant engagé".

Initiateur de la biennale d'architecture de Caen

Au-delà de son mandat de maire, François Geindre a également été conseiller général du Calvados pendant six ans, de 1979 à 1985, puis conseiller régional de 1986 à 2004.

Après son départ de la mairie d'Hérouville-Saint-Clair, il avait pris la direction de l'école d'architecture de Paris Val Seine en 2003 pour une durée de cinq ans.

Revenu par la suite en Normandie, François Geindre a permis le lancement de la Biennale d'architecture de Caen, désormais "largement reconnue" dans tout le pays, comme le rappelle Joël Bruneau.

Depuis juillet 2021, il était devenu président de l'association Apajh 14, chargée d'accompagner des personnes en situation de handicap, rappelle le député Arthur Delaporte

Gauthier Hartmann