BFMTV

Temps maussade et arrosé: les chiffres de la météo morose du mois de mai à Paris

Le temps de ce mois de mai a été maussade à Paris.

Le temps de ce mois de mai a été maussade à Paris. - Ludovic Marin - AFP

A Paris, la barre des 20 degrés n'a pas encore été franchie depuis le début du mois de mai. Les précipitations sont aussi particulièrement importantes pour cette période de l'année en Ile-de-France.

Un mois de mai particulièrement morose en région parisienne. A quelques jours du début de l'été météorologique, le 1er juin, le printemps a encore du mal à s'imposer. Pour preuve, les relevés de Météo-France.

Sur la période du 1er au 19 mai, la barre des 20 degrés n'a pas été franchie une seule fois à Paris. Au mieux, le thermomètre s'en est approché mais n'est grimpé que jusqu'à 19,7 degrés. Cette situation pour cette même période n'est arrivée qu'une fois, en 1991, sur les soixante dernières années. 

Paris est ainsi l'une des rares capitales européennes à n'avoir pas atteint ce seuil, rapporte Météo-France, alors même que jusqu'à 25,3 degrés ont été enregistrés en Ecosse. Les températures en région parisienne devraient toutefois remonter dans les prochains jours, jusqu'à 23 degrés sont attendus à Paris jeudi, la plus belle journée de la semaine. 

Un mois de mai très arrosé

Côté pluie, l'Ile-de-France a aussi été bien arrosée pour un moi de mai. A Paris, sur la période du 1er au 19 mai, 105 mm d'eau sont tombés contre 63 mm normalement pour la saison. Il s'agit d'un record, devant l'année 1931 avec 103 mm de pluie sur la même période.

Ailleurs en région parisienne, les cumuls de pluie ont aussi dépassé ou approché les 100 mm de pluie par endroits, avec 106 mm à la station de Chevru, 95 mm à la station d'Orly ou encore 90 mm à la station de Versailles. Ces cumuls devraient encore progresser, après quelques jours de répit en milieu de semaine, la pluie devrait faire son retour le week-end prochain.

Carole Blanchard avec Virgilia Hess