BFMTV

Tempête Ulla: un mort et 100.000 foyers sans électricité en Bretagne

Six départements du Nord-Ouest sont en alerte orange.

Six départements du Nord-Ouest sont en alerte orange. - -

Un octogénaire a perdu la vie à bord d'un paquebot au large de la Bretagne, suite aux intempéries qui frappent le Nord-Ouest du pays. La préfecture du Finistère a mis en place une cellule de crise.

Un octogénaire est mort vendredi soir, après avoir fait une chute à bord d'un paquebot au large de la Bretagne à cause de la tempête Ulla qui s'abat actuellement sur le Nord-Ouest de la France. Une femme, à bord du même paquebot, a été évacuée par hélicoptère à la suite également d'une chute, a indiqué la préfecture maritime. La nationalité des deux victimes n'était pas connue dans l'immédiat.

Par ailleurs, au moins 100.000 foyers sont privés d'électricité en Bretagne a annoncé ERDF. Selon le décompte, 50.000 foyers étaient concernés dans le Finistère, 40.000 dans les Côtes d'Armor, 4.000 dans le Morbihan et 1.000 en Ille-et-Vilaine.

Sur BFMTV, le préfet du Finistère a indiqué avoir mis en place une cellule de crise et a appelé les habitants à "limiter au maximum les déplacements".

La SNCF a annoncé vendredi soir avoir décidé d'interrompre le trafic ferroviaire entre Rennes et Brest par mesure de sécurité. Côté trafic aérien, les vols sont annulés à l'aéroport de Rennes.

La Bretagne encore touchée

Après Erich, Dirk et Christian en décembre 2013, Petra, Quamaira, Ruth et Stéphanie en janvier, la région voit s'approcher une nouvelle tempête, prénommée cette fois Ulla.

Le Finistère, les Côtes-d'Armor, le Morbihan et la Manche devraient être touchés par des vents violents, tandis que l'Ille-et-Vilaine et la Loire-Atlantique ont été placées en vigilance orange crues.

Les plus fortes rafales attendues vendredi soir

Six départements du Nord-Ouest sont en alerte orange.
Six départements du Nord-Ouest sont en alerte orange. © -

C'est vendredi soir "qu'on observera les plus fortes rafales, elles atteindront généralement 100 à 120 km/h dans l'intérieur des terres sur le Finistère, 100 à 110kmh sur les Côtes-d'Armor, l'ouest du Morbihan ainsi que le département de la Manche", indique Météo-France.

Des pointes à 130km/h et jusque 140 km/h sont attendues sur les caps les plus exposés. Ces rafales pourraient provoquer des phénomènes de "vagues-submersion", ce qui a obligé Météo France a placé six départements du Nord-Ouest en vigilance orange.

Ces vents, "générant de très fortes vagues sur la façade atlantique et en entrée de Manche à partir de vendredi soir", provoqueront une surélévation du niveau de la mer avec des coefficients de marée de 81 pour la pleine mer de vendredi soir, et 84 pour la pleine mer de samedi matin.

L. Pezzoli et C.P. avec AFP