BFMTV

Météo: un temps remarquablement doux pour ce premier week-end de reconfinement

Le temps de ce samedi 30 octobre 2020.

Le temps de ce samedi 30 octobre 2020. - BFMTV

Les journées de vendredi et samedi seront les plus agréables. Le temps, quoique encore très clément, se dégradera par endroits dimanche, jour de la Toussaint.

L'expression "un temps de Toussaint" semblait avoir été consacrée tant il était acquis que cette date était perpétuellement associée à un temps maussade. "Un temps de Toussaint est l'illustration parfaite du temps automnal", avait décrit La Chaîne Météo en 2019. La Toussaint 2020 devrait pourtant déjouer les habitudes, avec une météo clémente et remarquablement douce pour la saison, en ce premier week-end de reconfinement national.

Selon les prévisions de Météo-France, ce sont les journées de vendredi et samedi qui seront les plus agréables. Ainsi, ce vendredi après-midi, la carte des prévisions affiche un ensoleillement sur une large moitié sud de la métropole, plus mitigée au Nord et à l'Ouest, avec de la pluie seulement attendue vers Cherbourg.

Samedi, quelques précipitations s'inviteront en Normandie, vers Rennes et dans les Pays de la Loire. Le reste du pays semble promis à un temps ensoleillé accompagné de températures dans la lignée de celles de vendredi, allant jusqu'à 22 degrés dans le Sud-Ouest, 19 degrés dans le Massif central et 14 degrés à Brest, valeur la plus basse selon l'institut de prévisions météorologiques.

Dégradation par endroits dimanche

Dimanche, les températures seront toujours très douces, mais le temps devrait toutefois se dégrader au nord de la Loire. De la pluie est attendue sur ce tiers nord de l'Hexagone, mais les températures seront comparables aux valeurs attendues vendredi et samedi. Ainsi, il ne devrait faire guère moins de 16 degrés à Belfort malgré les nuages, ou encore 18 degrés à Paris en dépit des pluies éparses et 20 degrés à Clermont-Ferrand et Bordeaux.

Selon La Chaîne Météo, la douceur ces températures est à mettre sur le compte de l'anticyclone des Açores, qui repoussera les perturbations vers l'Angleterre.

Clarisse Martin Journaliste BFMTV