BFMTV

Météo: des records d'ensoleillement pour un mois d'octobre battus dans plusieurs villes

Nantes

Nantes - Wikimedia Commons

Des records mensuels ont déjà été battus, notamment dans la moitié nord du pays, et d'autres pourraient bien être dépassés d'ici la fin du mois.

Déjà 176 heures d'ensoleillement à Nantes depuis le début du mois d'octobre. Un record depuis que le décompte a été mis en place en 1990. En comparaison, les Marseillais ont pu profiter de 203 heures de soleil. Après un été terne et pluvieux, le mois d'octobre est remarquablement ensoleillé, comme le note Météo France.

Des records battus

Au 26 octobre, l’ensoleillement est excédentaire sur l’ensemble du pays. Entre +30 et +50% sur le territoire. Et c'est dans la moitié nord du pays que l'on a pu se prélasser au soleil bien plus longtemps que d'habitude. Des records mensuels d'ensoleillement ont déjà été battus, à Nantes et à Poitiers par exemple, avant même le 31 octobre.

La tendance est encore plus marquée des Pays de la Loire au Centre et à la Bourgogne. Ce mardi, Bourges a connu 173 heures de soleil en octobre, contre une moyenne de 100 heures en temps normal. Si quelques records ont déjà été établis, d’ici la fin du mois, il est très probable que d'autres records mensuels d’ensoleillement viennent s'ajouter à la liste.

Arrivée imminente de l'hiver

Malgré le passage de la tempête Aurore ou les intempéries qui ont frappé le quart Sud-Est au début du mois, le temps sur l'Hexagone a donc été très clément. Cette situation exceptionnelle est directement liée aux conditions anticycloniques qui dominent depuis début octobre. À titre de comparaison, le mois d'octobre 2020 avait été bien plus maussade.

Toutefois, la fête risque d'être gâchée pour le week-end prolongé de la Toussaint. Dès vendredi, une dégradation arrivera dans le Nord-Ouest et s'étendra à l'ensemble du territoire samedi avec d'importantes précipitations. L'arrivée du mois de novembre sera également marquée par une forte chute des températures.

Salomé Robles