BFMTV

Les images impressionnantes de la tempête qui balaie l'Ouest de la France

Des rafales de 139 km/h ont été observées dans le Finistère. 16 départements ont été placés en vigilance orange lundi pour vents et vagues-submersion. Les images de nos envoyés spéciaux et témoins BFMTV sont impressionnantes.

C'est dans le Finistère que le vent a soufflé le plus fort pour l'instant: des rafales de 139km/h y ont été observées dans la nuit de dimanche à lundi. Le département est placé en alerte orange pour des vents violents et des risques de vagues-submersion comme quinze autres départements de l'Ouest. La fin de l'événement pour le vent est prévue lundi à 20 heures, pour vagues-submersion, l'événement sera probablement prolongé jusqu'à mardi 18 heures, en raison de la marée haute du soir. Les dégâts sont pour l'instant limités dans le Grand ouest.

ERDF ne dénombrait lundi 5.000 clients privés d'électricité, dont 1.500 dans le Finistère, ce qui reste "relativement limité" par rapport à d'autres tempêtes. Dans ce même département les sapeurs-pompiers ont effectué quelque 60 interventions entre minuit et 08h00, principalement pour des arbres et autres poteaux téléphoniques ou électriques tombés.

Plus au sud, "il est quasi impossible de marcher contre le vent au Croisic", nous explique notre envoyée spéciale en Loire-Atlantique Amandine Dubiez. Les sentiers d'accès aux côtes ont été interdits aux promeneurs et il est bien évidemment recommandé de ne pas prendre la mer. Un coefficient de marais de 96 est attendu dans l'après-midi, le risque de vague submersion est donc important.

Le Nord n'est pas en reste. A Wimereux, des creux de plus de 5 mètres ont déjà été observés lundi matin. Les vagues filmées par nos envoyés spéciaux Lionel Top et Emmanuelle Geuns sont spectaculaires. Et le vent souffle à l'intérieur des terres également avec de rafales de 100 km/h attendues dans la journée.

Dès samedi le vent la mer était agité dans le Finistère comme en attestent ces images témoins BFMTV , filmées à Plobannalec-Lesconil.

En Ille-et-Vilaine, ça soufflait déjà très fort à 6 heures 30 lundi matin à Saint Malo provoquant d'énormes vagues.

Enfin à Ploemeur dans le Morbihan, la vigilance est de mise.

K. L. avec les envoyés spéciaux de BFMTV et les témoins BFMTV