BFMTV

Le Nord-Est touché par les inondations, l'équivalent de 3 semaines à 1 mois de pluie attendu

L'Est de la France est touché par de fortes pluies qui donnent lieu à des débordements de cours d'eau et des inondations.

Dans l'Est, dix départements sont toujours en vigilance orange ce jeudi matin, car de nombreuses précipitations sont encore attendues dans la journée. Le phénomène est considéré comme "préoccupant", car il intervient 24 heures après des pluies déjà conséquentes, "sur des sols saturés" ce qui accentue "les phénomènes de ruissellement".

L'équivalent de 3 semaines à 1 mois de pluie

Depuis le début de l'épisode pluvieux, Météo-France a ainsi déjà enregistré 94mm de pluie à Bovioles (Meuse), 92mm à Behonne (Meuse), 89mm à Blécourt (Haute-Marne), 82mm à Villette (Meurthe-et-Moselle), 72mm à Malancourt (Moselle), 48mm à Fougerolles (Haute-Saône), 40mm à Besançon (Doubs) et 37mm au Fied (Jura).

>> Retrouvez les prévisions détaillées dans votre ville sur BFM MÉTÉO

Sur l'ensemble de l'épisode, Météo France prévoit entre 50 et 70mm de pluie sur les départements en vigilance orange et jusqu'à 90mm sur la Haute-Marne et le Jura. Des cumuls très importants qui représentent entre trois semaines et un mois de pluie.

L'Oise atteint 3,20m

Les départements de la Meurthe-et-Moselle et de la Meuse sont particulièrement observés puisque les niveaux d'eau y sont montés très vite ces dernières 24 heures. En Meurthe-et-Moselle, le niveau de la Meurthe est aubsu monté à 2,36m dans la nuit, dépassant les 2,33m atteints en 1995. Même constat dans la Meuse où l'Ornain est passé de 1,15m hier après-midi à 2,87m ce matin.

Dans l'Aisne, le niveau de l'Oise a atteint plus de 3,20m ce mercredi à 17h, après avoir grimpé en l'espace de seulement quelques heures.

Les débordements dommageables vont se poursuivre sur le tronçon Oise amont, note Vigicrues. De premiers débordements sont aussi en cours sur le tronçon Aisne amont et Aisne Ardennaise où les précipitations vont continuer. Concernant la Chiers amont, la crue importante en cours va se propager vers l'aval. Enfin, sur le bassin amont de la Meurthe plusieurs tronçons sont toujours en vigilance orange pour un risque de débordements dommageables.

Plusieurs provinces de Belgique, d'Allemagne et de Suisse sont également touchées par ces intempéries.

Emilie Roussey