BFMTV

Le cyclone Berguitta, rétrogradé, fait route vers Maurice et La Réunion

Le cyclone Berguitta

Le cyclone Berguitta - Nasa

Le cyclone Berguitta a été rétrogradé en catégorie 2 et doit atteindre l'île Maurice ce mercredi puis la réunion jeudi. La vigilance est de mise pour les populations concernées.

Le cyclone Berguitta, rétrogradé en "cyclone tropical", se dirigeait mardi vers l'Ile Maurice, qu'il devrait frapper mercredi avant d'atteindre jeudi matin La Réunion, peut-être alors à un niveau inférieur, ont indiqué les autorités et des météorologues. A La Réunion, la préfecture a appelé à la vigilance, prévoyant une dégradation des conditions météorologiques dans la nuit de mardi à mercredi. A Maurice, la population a été appelée à prendre ses précautions alors que l'aéroport international devrait être fermé mercredi.

Berguitta avait connu lundi "une phase d'intensification intense" en passant rapidement de "tempête tropicale" à "cyclone tropical intense", que l'on pouvait alors comparer à un ouragan de niveau 3 pour les Antilles, mais le phénomène météorologique a été rétrogradé en cyclone tropical (catégorie 2), a indiqué François Jobard, prévisionniste chez Météo France. La classification des cyclones est différente selon les océans.

Des vents qui restent forts

Le cyclone "va rester jusqu'à mercredi (à cette catégorie) et sa trajectoire vers le sud-ouest le fait passer en plein sur l'île Maurice qu'il devrait toucher de plein fouet vers 22H00 locales", où l'"on attend d'intenses précipitations et des rafales de vent entre 150 à 180 km/h", a précisé François Jobard. Selon le ministre mauricien de la Sécurité sociale et de l'Environnement, Etienne Sinatambou, qui assure la présidence d'un comité de crise, le cyclone touchera Maurice à partir de 11H00 locales mercredi. Selon François Jobart, Berguitta devrait ensuite "atteindre d'ici jeudi matin la Réunion, la trajectoire aujourd'hui le fait passer au sud-est immédiat de l'île".

Le cyclone "sera redescendu à un équivalent de catégorie 1, donc les vents seront moins violents, mais on attend tout de même des violentes rafales entre 120 et 150 km/h sur toute l'île, avec des fortes pluies et également une mer grosse à très grosse, et parfois une mer énorme", avec "des vagues au large de 8 à 10 mètres de hauteur", a-t-il ajouté.

Pour Jacques Ecormier, chef prévisionniste à Météo France Réunion, "le phénomène passera à moins de 150 km de La Réunion. Mais comme le système est tellement petit, avec une zone de vents forts sur un diamètre de 150 km, les conséquences sur La Réunion vont dépendre de la distance de passage", a-t-il précisé.

La préfecture a appelé les populations à vérifier leurs réserves 

Il pense pour sa part que "le phénomène va garder à peu près la même intensité. C'est-à-dire des rafales de vent jusqu'à 200 km/h dans le mur de l'oeil et sur mer. Sur La Réunion, les vents pourraient être plus forts si le système arrivait à passer sur l'île", a-t-il prévenu. Berguitta était situé mardi "à 665 km des côtes réunionnaises au secteur est-nord-est et se déplaçait en direction de La Réunion à 7 km/h", a précisé la préfecture dans un communiqué.

Recommandant la vigilance vis-à-vis des cours d'eau et du réseau routier, la préfecture a appelé la population à vérifier ses réserves de conserves, d'eau en bouteille, de piles et de médicaments, et souligné que certaines compagnies aériennes ont modifié leurs plans de vol en vue de l'arrivée du cyclone.

R.V. avec AFP