BFMTV

La fonte des glaces dans l'Everest dévoile de plus en plus de corps d’alpinistes

Près de 300 personnes sont mortes en tentant l'ascension de l'Everest.  (photo d'illustration).

Près de 300 personnes sont mortes en tentant l'ascension de l'Everest. (photo d'illustration). - Prakash Mathema - AFP

Le changement climatique, qui accélère la fonte des glaciers de la plus haute montagne du monde, est à l’origine de ces macabres découvertes de plus en plus fréquentes.

Plus de 4800 alpinistes se sont déjà frottés au plus haut sommet de la planète. Près de 300 ont perdu la vie au cours de cette difficile ascension et la plupart d’entre eux sont encore enfouis sous les glaces de l’Everest.

S’il n’était jusque-là pas rare de découvrir les corps des alpinistes morts lors d'accessions récentes, ils sont de plus en plus nombreux à émerger des glaces ces dernières années. En cause: le changement climatique, qui accélère la fonte des glaciers de l’Everest, qui deviennent de plus en plus minces d’année en année.

Des corps qui datent des années 1970

“A cause du réchauffement climatique, la neige et les glaciers fondent vite. Les corps des morts qui étaient enterrés toutes ces années sont maintenant de plus en plus exposés”, a expliqué Ang Tshering Sherpa, ancien président de la “Nepal Mountaineering Association”, à la BBC.

En effet, Ang Tshering Sherpa explique que des corps de plus en plus anciens commencent à émerger. Depuis 2008, il affirme avoir retrouvé et ramené sept corps sans vie, dont “certains dataient d’une expédition britannique des années 1970”.

Interrogé par CNN, Sobit Kunwar, membre de l’association nationale népalaise des guides de montagne, s’est dit très inquiet de la multiplication de ces macabres découvertes.

“C’est un problème très sérieux parce que ça affecte nos opérations. Ça nous préoccupe beaucoup car ça devient de pire en pire. On essaye de diffuser l’information sur ce sujet pour pouvoir s’occuper de ça de manière coordonnée", affirme-t-il.

De 35.000 à 70.000 euros pour rapatrier un corps

Mais redescendre les corps d’alpinistes morts durant l’ascension de l’Everest peut s’avérer très compliqué et extrêmement cher. Une opération de la sorte coûte en effet entre 40.000 et 80.000 dollars (soit entre 35.000 et 70.000 euros). Selon Ang Tshering Sherpa, il s’agit de plus d’un défi physique.

“L’un des rapatriements les plus compliqués s’est fait à 8700 mètres, près du sommet. Le corps était complètement gelé et pesait 150 kilos. Il a dû être récupéré d'un endroit difficile à cette altitude. C’était une tâche herculéenne.”

D’après la BBC, qui relaie des paroles d’experts, rapatrier ou non un corps est aussi une décision difficile à prendre. “La plupart des grimpeurs aimeraient être laissés dans la montagne s’ils meurent”, juge Alan Arnette, un alpiniste renommé interrogé par le média britannique. “Ce serait irrespectueux de les redescendre, sauf s’ils faut les retirer des routes empruntées par les grimpeurs ou si leur familles veulent les corps.”

Juliette Mitoyen