BFMTV
Intempéries

Quels sont les comportements à adopter en cas d'orage?

Les fortes intempéries peuvent parfois s'avérer dangereuses. Voici les bons gestes à adopter en cas d'orage.

Les orages, et les fortes pluies qui les accompagnent, risquent de durer quelques jours. Ces phénomènes présentent plusieurs risques, en particulier dans les départements placés en vigilance orange. Quelques réflexes simples permettent d'éviter tout risque lié à la foudre, aux fortes pluies ou encore à la grêle.

· S'abriter de la foudre

Le premier geste à adopter est de se mettre à l'abri de la foudre. Il faut sortir de l'eau si l'on se baigne, éviter les arêtes et les sommets de montagne, et s'asseoir si l'on est dans un grand espace, rappelle Météo-France.

La foudre est en effet attirée par les objets qui dépassent ou les surfaces qui conduisent l'électricité. Pour les mêmes raisons, il est déconseillé de s'abriter sous un arbre. En général, il vaut toujours mieux privilégier les bâtiments en dur.

· Se tenir au courant des risques d'inondations

Les médias, en particulier les radios publiques, communiquent sur les risques météorologiques et relaient en direct les consignes des autorités sur la conduite à adopter en cas d'inondation ou de catastrophe naturelle.

Il est aussi important de savoir si l'on se situe dans une zone sensible aux inondations, et se préparer en conséquence. Gaël Musquet, météorologue spécialisé dans la prévention des catastrophes naturelles, donne quelques recommandations à ce sujet sur BFMTV.

"Bien évidemment, à l'approche de ces événements, [il faut] entendre et écouter les anciens. 'Où l'eau est montée, l'eau remontera.' Aussi, avoir cette humilité par rapport aux éléments [et observer] son entourage: le lieu où on est en vacances, le lieu où on travaille, le lieu où l'on habite...", explique-t-il.

Les parkings et les sous-sols, facilement inondables, sont aussi à éviter en cas de fortes pluies. Il faut aussi s'éloigner des berges ou des rives qui pourraient subitement entrer en crue. À l'inverse, les lieux en hauteur et les étages sont à privilégier.

Dans les départements en vigilance orange pluie-inondations, Météo-France conseille également d'éviter les déplacements et de ne pas s'engager sur les routes immergées, même partiellement: 30cm d'eau peuvent suffir à emporter une voiture.

Si toutefois vous prenez la route, gardez en tête les consignes sur la conduite en cas de pluie: réduction de la vitesse et allongement des distances de sécurité. L'eau favorise en effet l'aquaplanning, qui peut mener à une perte de contrôle, et peut multiplier par deux la distance nécessaire au freinage. Les feux de brouillard avant peuvent aussi être allumés sous la pluie, mais pas ceux de brouillard arrière.

· Préparer un kit d'urgence

Enfin, Gaël Musquet recommande de préparer un kit d'urgence. En priorité, il doit contenir de l'eau potable. "On pense à la sécheresse, mais les inondations aussi peuvent rendre l'eau impropre à la consommation", rappelle le météorologue.

Pour faire face aux situations d'urgence, le ministère de l'Intérieur recommande de prévoir suffisamment d'affaires pour vivre trois jours. Cela comprend donc des médicaments et un nécessaire de premiers secours, de la nourriture, des articles pour bébé si nécessaire, de quoi s'éclairer, des vêtements chauds...

Une radio peut aussi être nécessaire, en cas de problème avec le réseau mobile ou de panne de batterie sur les appareils portables. On peut ajouter dans ce kit un double de ses clés, une copie de ses documents importants (pièces d'identité, titres de propriété...), les numéros d'urgence (112 ou 18 pour les pompiers, 15 pour le SAMU, 17 pour la gendarmerie) ainsi que ceux de son assurance.

Quentin Meunier