BFMTV
en direct

EN DIRECT - Tempête Aurore: fin de la vigilance orange vent violent

EN DIRECT - Tempête Aurore: fin de la vigilance orange vent violent

La mer agitée à Lesconil, dans le Finistère - Image d'illustration

Dans la nuit de mercredi à jeudi, les violents vents de la tempête Aurore ont déferlé sur une large partie Nord-ouest du pays et ont progressé jusqu'en région parisienne, avant de se déplacer progressivement vers l'Est du pays. Selon Météo-France, des pointes à 175 km/h ont été recensées à Fécamp, tandis que 153 km/h ont été enregistrés à Paris.

120.000 foyers toujours privés d'électricité

Quelque 120.000 foyers étaient toujours privés d'électricité ce jeudi midi tandis que la circulation des trains reprenait progressivement dans le nord de la France.

Plus de la moitié des 250.000 foyers privés d'électricité dans la matinée "ont d'ores et déjà été réalimentés", a indiqué Enedis dans un point de situation à midi.

Plus aucun département en vigilance orange vent violent

Dans son dernier bulletin, Météo France a levé la vigilance orange vent violent qui pesait encore sur trois départements en raison des rafales portées par la tempête Aurore. Plus aucun territoire n'est désormais concerné par l'alerte.

Le trafic ferroviaire reprend progressivement mais reste perturbé

Dans son dernier point, la SNCF a indiqué que la circulation des trains reste perturbée en Normandie, Hauts-de-France, Ile de France, Lorraine et Champagne-Ardennes tandis que la circulation des TGV est normale.

En Normandie, la circulation est interrompue jusqu’à 10h le temps de reconnaître toutes les voies sur les lignes. La ligne Caen-Paris devrait reprendre vers 12h.

En Hauts-de-France, les circulations interrompues ce matin devraient reprendre à partir de 10h sauf de Paris à Soissons et Laon et entre Creil et Beauvais où l’heure de reprise prévue est 16h.

En Île-de-France, la circulation reste extrêmement perturbée sur l’ensemble des lignes notamment les RER C, D, E et les lignes de Saint-Lazare tandis que le flux reprend peu à peu. Le trafic restera interrompu sur quelques branches du RER C plus tard dans la journée et le trafic reprendra vers 16h dans la zone de Pontoise.

En Lorraine, la circulation entre Metz et Thionville reprendra à 12h et en Champagne Ardennes, entre Reims et Charleville reprendra à la même heure.

Les transports en commun franciliens très perturbés

Conséquence de la tempête Aurore qui s'est abattue sur l'Île-de-France cette nuit, les transports en commun sont extrêmement perturbés ce jeudi matin.

Sur le RER A, le trafic est perturbé sur l'ensemble de la ligne. Le trafic est même interrompu entre Nanterre-Préfecture et Cergy–Le-Haut/Poissy. Idem sur le RER B, la circulation est perturbée sur l'ensemble de la ligne.

Du côté du RER C, le trafic est interrompu entre Péreire Levallois et Pontoise. Le trafic est aussi interrompu entre Versailles-Château/Saint-Quentin-en-Yvelines et Champ-de-Mars-Tour-Eiffel jusqu'à 8 heures. Le trafic est fortement ralenti sur le reste de la ligne.

3 départements en vigilance orange vent violent

Au fil de la matinée, la situation semble se normaliser peu à peu. Dans son dernier point, Météo-France indique que seuls trois départements sont actuellement placés en vigilance orange vent violent.

Il s'agit de la Marne, des Ardennes et de la Meuse. Dans les heures à venir, l'Est de la France sera touché par des vents pouvant atteindre les 90 km/h localement.

250.000 personnes actuellement privées d'électricité

Selon un premier point d'Enedis ce jeudi matin, 250.000 personnes sont actuellement privées d'électricité sur une partie nord du pays, balayée par les vents violents de la tempête Aurore ces dernières heures.

S'il est encore impossible d'avoir le détail des départements concernés, les dégâts se concentreraient sur la partie nord/nord-ouest du département. En fonction de la trajectoire de la tempête, il faut s'attendre à de nouvelles coupures dans les heures à venir.

Un nouveau point est prévu à 8h15.

Les transports perturbés dans plusieurs départements

Le passage de la tempête Aurore devrait, pour les heures à venir, perturber les transports en commun dans les départements touchés par les violents vents.

Selon la SNCF, pour la région Normandie, aucun train ne devrait circuler sur l'ensemble des lignes du réseau jusqu'à 10h, tandis que qu'en Champagne-Ardenne, aucun TER ne devrait circuler.

En ce qui concerne les Hauts-de-France et l'Île-de-France, le trafic de ces mêmes TER est fortement perturbé.

Les perturbations prévues pour ce jeudi 21 octobre
Les perturbations prévues pour ce jeudi 21 octobre © BFMTV

Quelques dégâts en Île-de-France

Alors que l'ensemble de ses départements ont été placés en vigilance orange vent violent, l'Île-de-France constate aux premières heures de ce jeudi les quelques dégâts liés aux vents violents de la nuit.

A Nogent-sur-Marne par exemple, commune du Val-de-Marne où BFMTV s'est rendu ce jeudi matin, un platane s'est effondré sur l'une des principales artères de la ville, où la circulation est désormais impossible.

Des rafales à 175 km/h enregistrées à Fécamp, 153 km/h à Paris

Au cours de la nuit, plusieurs régions du pourtour Atlantique ont été frappés par des vents violents, en particulier le département de la Seine-Maritime où des rafales atteignant 175 km/h ont été enregistrées à Fécamp et de 150 km/h au Cap de la Hève.

En Bretagne, ce sont des pics à 139 km/h relevés à Plougonvelin dans le Finistère, 125,3 km/h sur l'île de Groix dans le Morbihan et 133,6 km/h à Saint-Cast dans les Côtes-d'Armor.

Plus dans les terres, 153 km/h ont été enregistrés à Paris au niveau de la tour Eiffel et 103 au niveau du parc Montsouris.

Quelle évolution pour la tempête Aurore?

Dans son ultime bulletin, Météo-France souligne que la dépréssion "continue de se décaler vers l'Est" du pays, où plusieurs départements ont été" placés en alerte orange pour vent violent.

"Les fortes rafales actuellement observées sur le sud Picardie et la région parisienne vont atteindre Champagne-Ardennes et l'ouest lorrain au cours des prochaines heures. Dans le courant de la matinée ces vents forts vont se décaler vers l'est de la Lorraine en perdant de leur intensité", est-il en outre indiqué.

Dans les départements concernés, pour les prochaines heures, "les valeurs maximales de rafales attendues sont de l'ordre de 90 à 100, localement 110 km/h."

13 départements placés en alerte orange

Alors que tôt ce matin Météo-France avait placé 17 départements en vigilance vent violent, l'institut météorologique a rétrogradé certains d'entre aux alentours de 6 heures ce matin.

Pour l'heure, les départements suivants sont encore concernés par cette vigilance: Paris et sa petite couronne, Seine-Saint-Denis, Essonne, Yvelines, Val-d'Oise, Oise, Aisne, Marne, Ardennes et Meuse.

BFMTV