BFMTV

Chutes de neige: l'autoroute A40 coupée entre l'Ain et la Haute-Savoie, 1000 véhicules bloqués

La neige et le verglas ont occasionné à partir de la fin d'après-midi la coupure de l'autoroute A40 dans les deux sens de circulation à hauteur de Bellegarde-sur-Valserine (Haute-Savoie).

La préfecture de l'Isère a mis en garde mardi contre un "risque important d'avalanches" sur les différents massifs du département, de niveau 4 sur une échelle de 5, avant une accentuation attendue en milieu de semaine en raison d'intenses chutes de neige.

La neige et le verglas ont aussi occasionné à partir de la fin d'après-midi la coupure de l'autoroute A40 dans les deux sens de circulation à hauteur de Bellegarde-sur-Valserine (Haute-Savoie). Les poids lourds sont interdits sur cette autoroute et la préfecture déconseille aux usagers d'emprunter cet itinéraire en raison de la neige et du verglas.

Les opérations "vont prendre une partie de la nuit"

D'après le directeur d'Autoroutes et Tunnels du Mont-Blanc (ATMB) interrogé sur notre antenne, 1000 automobilistes étaient bloqués sur cet axe en fin de soirée, dans les deux sens de circulation, contre 2500 automobilistes en début de soirée, selon Catherine de la Robertie, préfète du département de l'Ain sur BFMTV.

"Nous débloquons progressivement la situation mais les opérations sont longues (...) et les manœuvres de dégagement vont prendre une partie de la nuit", a indiqué la préfère au micro de BFMTV. Elle précise qu'un gymnase a été mis à disposition à Bellegarde pour les automobilistes qui ne pourraient pas reprendre la route, et que ceux bloqués dans leurs véhicules seraient progressivemnt ravitaillés par la Croix Rouge.

"Les manoeuvres consistent à dégager les poids-lourds bloqués sur l'autoroute, mais je rappelle que du côté aindinois nous sommes sur un viaduc donc c'ess extrêmement compliqué, puis de permettre aux automobilistes de faire demi-tour pour rejoindre soit Lyon soit Genève", a-t-elle encore expliqué à notre micro.

Selon nos informations, une trentaine de gendarmes et de pompiers sont mobilisés sur place pour venir en aide aux automobilistes coincés, parquer les poids-lourds et mettre en place les déviations en amont.

Un manteau neigeux instable en montagne

En Isère, la préfecture invite dans un communiqué les pratiquants "de la randonnée, du ski, des raquettes et de toute autre activité de montagne" à la "plus grande prudence" sur les massifs de la Chartreuse, du Vercors, de Belledonne et des Grandes-Rousses, où les risques d'avalanche seront "forts".

"La pratique de ces activités en dehors des pistes balisées est très fortement déconseillée", ajoute-t-elle, précisant que "jeudi et vendredi, les risques d'avalanches s'accentueront encore".

De son côté, la préfecture de Haute-Savoie a mis en garde contre un risque de départ de coulées "élevé pour l'ensemble des massifs du département".

"Le manteau neigeux est très instable et de nombreuses avalanches de plaques friables sont susceptibles de se déclencher", indique-t-elle dans un communiqué.

Le département a été placé en vigilance orange "neige-verglas" en raison "d'un épisode hivernal intense" qui devrait perdurer mercredi selon Météo France.

C.M. avec AFP