BFMTV

Bretagne: l'état de catastrophe naturelle sera "établi"

La carte des départements concernés par la vigilance crue.

La carte des départements concernés par la vigilance crue. - -

La porte-parole du gouvernement, Najat Vallaud Belkacem, a annoncé vendredi que l'état de catastrophe naturelle serait "établi" après les inondations en Bretagne "dès que les conditions seront réunies".

Le département du Finistère, où les villes de Quimperlé ou de Morlaix sont notamment touchées par de fortes pluies ces derniers jours, reste placé en vigilance jusqu'à samedi matin pour les crues par Météo-France, en raison des cumuls des pluies conjugués à de fortes marées. La vigilance a été rétrogradée de rouge à orange vendredi matin.

"Dès que les conditions seront réunies, la reconnaissance en état de catastrophe naturelle sera établie", a annoncé la porte-parole du gouvernement vendredi alors que des maires ont déjà déposé des dossiers en préfecture. "L'Etat sera là encore présent aux côtés de la Bretagne pour affronter ces intempéries aux conséquences dramatiques", a dit Najat Vallaud Belkacem.

Deux marées pourraient encore faire monter les eaux

Ce niveau orange concerne la Laïta, qui relie Quimperlé à l'océan Atlantique. Vendredi matin, sous l'effet de la marée, elle est de nouveau rapidement montée dans les rues de Quimperlé. Dans les prochaines heures, deux marées pourraient encore faire monter les eaux: en fin d'après-midi vendredi et tôt samedi matin. Les coefficients de marée supérieurs à 100 ce vendredi et samedi incitent les autorités à la prudence.

"Des écarts ont été constatés entre les prévisions de crues du service spécialisé de la Dreal et la réalité des crues sur Quimperlé", a noté dans un communiqué jeudi la préfecture du Finistère, précisant que "la prévision reposant sur des variables météorologiques n'est pas une science exacte" et que "le retour d'expérience permettra d'améliorer les modèles de prévision".

D'autres cours d'eau placés en vigilance orange

Dans la ville de Morlaix, des sacs de sable ont distribués aux commerçants pour barricader l'entrée de leurs commerces.

Parallèlement, Météo-France a placé le Finistère et le Morbihan en vigilance orange pour "vagues submersions" en raison des grandes marées (coefficient 108) prévues à partir de vendredi matin et vendredi après-midi.

Dans le sud Bretagne d'autres cours d'eau, rivières et fleuves côtiers comme l'Oust, le Blavet et la Vilaine aval, qui traversent le Finistère, le Morbihan et l'Ille-et-Vilaine ont été placés en vigilance orange par Vigicrues.

S.A. et K.L. avec AFP