bfmtv

Volkswagen, Daimler, BMW... Ces constructeurs auraient exposé des humains à des gaz d’échappement

Une vingtaine de jeunes adultes ont inhalé des gaz d’échappement, de l’oxyde d’azote, pour des tests mandatés par Volkswagen, BMW ou encore Daimler. L’enquête, réalisée par le New-York Times et un quotidien allemand, révèle également que des singes auraient été forcés à inhaler ces gaz toxiques. Ces tests ont eu lieu en plein "Dieselgate", lorsque le géant automobile Volkswagen a reconnu avoir truqué le moteur de 11 millions de véhicules pour les rendre moins polluants lors de leur homologation. Le gouvernement allemand réclame des sanctions à l'encontre de ces entreprises.

Mise en ligne le 30/01/2018

Sur le même sujet