Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Viry-Châtillon: les deux policiers garderont des séquelles "graves"

Un peu plus de deux semaines après leur agression à Viry-Châtillon, les deux policiers blessés vont mieux, même s'ils conserveront des séquelles "graves", d'après le professeur Mimoun, qui les a soignés à l'hôpital Saint-Louis. Leur travail de guérison ne fait que commencer et durera en moyenne deux ans. Des "greffes de peau" ont été pratiquées chez l'homme, et chez la femme une "cicatrisation dirigée" a été mise en place.

Mise en ligne le 24/10/2016

Sur le même sujet