Cette vidéo n'est plus en ligne
BFM Paris

Violences dans des lycées de Seine-Saint-Denis: "ce sont des scènes devenues relativement courantes"

Cinquante-cinq jeunes dont 44 mineurs ont été placés en garde à vue mardi après les violences survenues dans trois lycées de Saint-Denis. Un groupe a notamment tenté de mettre le feu à l’un des établissements. Pour Philippe Tournier, président du syndicat des chefs d’établissement du secondaire, ces scènes sont malheureusement "devenues relativement courantes". Il dénonce également une "sorte de dérive générale" des mouvements lycéens.

Mise en ligne le 08/03/2017

Sur le même sujet