bfmtv

Violences au Gabon: "L'opposition a commis une erreur tactique", Pierre Tavares

Ce jeudi, un calme précaire est revenu à Libreville, au Gabon, après une nuit d'émeutes post-électorales. Des heurts ont éclaté entre les manifestants et forces de l’ordre. L’Assemblée nationale a été incendiée. Le QG de Jean Ping a été aussi pris d’assaut. Réélu, le président sortant a rejeté la responsabilité des troubles sur l'opposition. Il accuse des "groupuscules formés à la destruction". Son rival, quant à lui, conteste les résultats et lui demande de partir. La France et l'Europe ont demandé la publication des résultats bureau par bureau afin de vérifier la légitimité du vote. - Avec: Pierre Tavares, philosophe, spécialiste de l'Afrique. Et Ulyssse Gosset, notre éditorialiste politique étrangère. - Grand Angle, du jeudi 1er septembre 2016, présentée par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 01/09/2016

Sur le même sujet