Ce contenu n'est plus disponible
bfmtv

Vidéosurveillance à Nice: une policière affirme avoir subi des pressions du ministère de l'Intérieur

Une policière municipale de Nice affirme dans le Journal du dimanche qu'un fonctionnaire du ministère de l'Intérieur lui a demander d'écrire deux versions de son rapport sur la vidéosurveillance le soir de l'attentat de Nice. Le dispositif de sécurité mis en place a suscité une vive polémique après des révélations de Libération sur les équipes policières déployées. D'après les images de vidéosurveillance, un seul policier municipal et des barrières bloquaient l'accès à la route. Bernard Cazeneuve compte porter plainte pour "diffamation".

Mise en ligne le 24/07/2016

Sur le même sujet