bfmtv

Valls ne parrainera pas Hamon: "Les électeurs trahis"

Manuel Valls, arrivé deuxième à la primaire de la gauche, a décidé de ne pas parrainer Benoît Hamon. Devant ses soutiens réunis à l'Assemblée, l'ancien Premier ministre a estimé que le candidat socialiste est engagé dans une "dérive" empreinte d'"une forme de sectarisme". Invité de TF1, le gagnant de la primaire, lui, estime que Manuel Valls manque à la parole donnée à l'issue de la primaire. "Je ne me sens pas trahi mais sans doute que les électeurs de la primaire se sentent-ils aujourd’hui trahis", a-t-il déclaré. Il n'a pas manqué de rappeler le ralliement du candidat perdant de la primaire à droite Alain Juppé à François Fillon, "en dépit du gouffre qui les sépare". - On en parle avec: Grégoire Biseau, rédacteur en chef adjoint de Libération. Bruno Jeudy, éditorialiste politique de BFMTV. Et Raphaël Stainville, rédacteur en chef du service politique à Valeurs actuelles. - Grand Angle, du mardi 14 mars 2017, présenté par Jean-Baptiste Boursier, sur BFMTV.

Mise en ligne le 14/03/2017