bfmtv

Valls: l’attaque du RER D ne peut pas rester "impunie" - 27/03

Le ministre de l’Intérieur a réagi et pris le RER D après l’interpellation, ce mercredi, de seize personnes suspectées d’avoir participé à l'agression d'usagers sur cette ligne, le 16 mars dernier. "Ces faits ne devaient pas rester impunis. Je n’accepte pas et personne ne peut accepter que des bandes s’en prennent ainsi aux usagers des transports en commun", a-t-il précisé.

Mise en ligne le 27/03/2013

Sur le même sujet